Un juif britannique raconte sa dure vie de gay au Maroc

10 mars 2020 - 10h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Dans une tribune libre, publiée par HuffPost, le professeur et coach britannique, J. Kaufmann, qui vit à Marrakech depuis quelques années, raconte sa dure vie de gay au Maroc. Il avait quitté Londres avec son compagnon, un Marocain de confession musulmane.

"Franchement, notre relation homosexuelle n’est pas illégale. Toutefois, le sexe gay l’est", souligne J. Kaufmann. Il met en avant l’article 489 du code pénal du Maroc qui criminalise "les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe". L’homosexualité est passible de 6 mois à 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 120 à 1 200 dirhams.

Ce juif britannique rappelle que le dernier rapport du procureur général indique que 170 adultes avaient été poursuivis pour relations homosexuelles en 2018. L’enseignant estime que de nombreux accusés jugés, seraient à la merci de juges conservateurs.

Il raconte que son partenaire et lui avaient été victimes d’homophobie. Alors qu’ils se rendaient dans un supermarché, un automobiliste s’était arrêté à côté d’eux, baissa sa vitre, les avait regardés et leur cracha au visage. Pour lui, ce fut un grand étonnement en ce sens que son partenaire et lui n’affichaient véritablement pas leur homosexualité.

Il confie qu’ils ont des indices pour s’exprimer en public sans pour autant afficher clairement leur homosexualité. Mais "vivre comme ça, peut bien sûr être fatigant. Mais étonnamment, nous avons constaté que cela a amélioré notre relation. Vivre en couple gay dans un pays où ‘sortir’, c’est prendre intrinsèquement des risques", dit-il. "En tant qu’homosexuel qui vit maintenant ici, je ne peux pas toujours être aussi détendu. Nous sommes plus que notre orientation sexuelle", conclut-il.

Sujets associés : Marrakech - Grande-Bretagne - Sexualité

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le mariage gay de Marrakech devait unir deux hommes marocains âgés de 24 et 26 ans

Le mariage gay dans une maison d’hôtes à proximité de la ville ocre vient de faire reparler de lui, cette fois-ci aux USA. Le site Therebel.com, un site d’activistes qui prônent...

Nous vous recommandons

Marrakech

Une bande de faussaires de billets de banque démantelée à Marrakech

Les éléments de la gendarmerie de Tassoultante, près de Marrakech, ont procédé, vendredi dernier, à l’arrestation d’une bande de faussaires de billets de banque.

Covid-19 : la prime ridicule des médecins marocains

La prime journalière de 14 dirhams en guise de reconnaissance aux médecins engagés dans la lutte contre le Covid-19 a suscité de vives réactions. Un médecin de Kénitra a intenté une action en justice contre le ministre de la Santé, et les cadres du CHU de...

Dounia Batma se pourvoit en cassation

Dounia Batma conteste la décision de la cour d’appel de Marrakech, qui a porté sa peine de 8 à 12 mois de prison. Dans un dernier recours, la chanteuse, qui fête ses trente ans le 1ᵉʳ avril prochain, a décidé de saisir la Cour de...

Le Maroc veut attirer la communauté juive américaine

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) se mobilise pour promouvoir la destination Maroc auprès de la communauté juive américaine. En concertation avec quatre Conseils régionaux du tourisme, l’office a organisé la semaine dernière, un voyage de...

Baccalauréat 2022 : voici les meilleurs bacheliers marocains

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat a annoncé vendredi dernier, que la plus forte moyenne au Baccalauréat 2022 provient de Casablanca.

Grande-Bretagne

Un célèbre youtubeur se convertit à l’islam

Jay Palfrey, un jeune youtubeur britannique s’est converti à l’islam. Une conversion qui est intervenue suite à "un chemin très profond de découverte spirituelle pendant de nombreuses années".

Hakim Ziyech, étincelant face au Sénégal

Alors qu’il était encore convalescent, l’international marocain Hakim Ziyech a joué les dernières minutes de la rencontre amicale entre le Maroc et le Sénégal. Il a été l’auteur d’une passe décisive.

Une Marocaine poignardée à mort en pleine rue à Londres

Une Marocaine de 43 ans a été poignardée à mort lundi dernier par son ex-mari de 41 ans en pleine rue au quartier Maida Vale, à Londres. Le meurtrier présumé est décédé après avoir été renversé par un automobiliste qui tentait de...

Covid-19 : deux vaccins prometteurs

Des essais préliminaires résultant de deux projets de vaccin contre le coronavirus permettent d’espérer une réponse immunitaire. Déjà testés sur 1 000 et 500 participants, les résultats obtenus sont plutôt...

Après la finale perdue, vague d’insultes racistes sur trois joueurs anglais

C’est regrettable ! Le football anglais est confronté depuis plusieurs années à un phénomène de racisme en ligne visant des joueurs après la défaite de leur club ou après des performances décevantes. Les trois joueurs anglais auteurs des tirs au but, manqués...

Sexualité

Maroc : 20 ans de prison pour le père et l’oncle ayant violé une adolescente

Le père et l’oncle qui avaient violé une adolescente, ont écopé chacun de 20 ans de prison ferme. Ainsi en a décidé la chambre criminelle près la Cour d’appel d’El Jadida.

France : témoignage poignant d’une victime de Redouane accusé de viol

Redouane El Khobzy sorti fraîchement de prison au moment des faits est poursuivi pour le viol d’une jeune femme en 2016 à Perpignan. Celle-ci témoigne.

"Moulat Al Khimar" , héroïne d’une vidéo hot, interpellée à Tétouan

La police judiciaire de Tétouan a interpellé, ce mercredi 6 janvier 2021, la «  Moulat Al Khimar  », la fille au voile islamique intégral, héroïne d’une vidéo hot devenue virale sur les réseaux sociaux. Un avis de recherche a été émis contre son...

Quel regard les Marocains portent-ils sur l’homosexualité et les rapports extra-conjugaux ?

77 % des Marocains s’opposent à l’homosexualité et 82 % des citoyens marocains sont contre les relations sexuelles extra-conjugales. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’institut de sondage Sunergia.

Pays-Bas : les regrets du chanteur marocain Bilal Wahib après la controverse

Le chanteur et acteur néerlandais d’origine marocaine Bilal Wahib a exprimé, pour la première fois, des regrets suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle il a demandé à un mineur de montrer ses organes génitaux. Le ministère public le soupçonne d’avoir...