Recherche

Gazoduc : la décision algérienne n’aura pas d’effet immédiat sur le Maroc

© Copyright : DR

1er novembre 2021 - 12h00 - Economie - Par: A.T

La rupture du contrat du Gazoduc Maroc-Europe par l’Algérie n’aura qu’un impact insignifiant sur la performance immédiate du système électrique national.

C’est ce qu’a indiqué un communiqué conjoint de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), publié quelques heures après l’annonce officiel des autorités algériennes, de ne plus reconduire l’accord GME.

A lire : Le Maroc s’intéresse à une nouvelle source d’énergie écologique

Les autorités marocaines ont assuré qu’au regard des menaces, les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la continuité de l’alimentation du pays en électricité, ajoutant que le royaume examine plusieurs pistes pour trouver des solutions durables à moyen et à long terme.

Mots clés: Algérie , Energie , Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) , Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact