Google veut aider les médias et éditeurs basés au Moyen-Orient

25 février 2021 - 07h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Google a lancé la deuxième phase de son initiative « Google News initiative innovation challenge » au profit des médias, éditeurs et start-ups basés en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. L’appel à projets prendra fin le 12 avril prochain.

Pour cette deuxième phase, Google s’attend à recevoir des projets d’innovation pertinents des éditeurs, des start-ups traitant l’actualité, des consortiums d’éditeurs et des associations industrielles locales actifs en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 12 avril 2021. Les candidatures doivent être effectuées en ligne.

« Les projets sélectionnés seront financés à hauteur de 150 000 dollars et jusqu’à 70 % du coût total du projet », a déclaré Ludovic Blecher, responsable de l’innovation, GNI. « Le financement n’est pas disponible pour les projets éditoriaux, mais devrait plutôt être axé sur l’engagement des lecteurs et l’exploration de nouveaux modèles commerciaux. Google ne prend aucune participation ou propriété intellectuelle dans les projets ou soumissions. Nous sommes impatients de voir de nouvelles idées, projets et gros paris sortir du Moyen-Orient, de la Turquie et de l’Afrique, une région riche de talents, de potentiel et d’opportunités ! », a-t-il expliqué.

Google avait reçu et financé 21 projets provenant de 13 pays l’année dernière dans le cadre de la première phase de cette initiative. Ces pays sont la Côte d’Ivoire, le Ghana, Irak, Israël, la Jordanie, le Kenya, le Liban, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Turquie et les Émirats arabes unis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Google Maroc - Afrique

Aller plus loin

Fête de l’indépendance : Google aux couleurs du Maroc

Pour célébrer le 66ᵉ anniversaire de l’indépendance du Maroc ce 18 novembre, Google a créé un « doodle » aux couleurs de l’emblème national.

Plaidoyer des experts marocains à Google sur la monétisation

Des experts marocains (ingénieurs, développeurs, marketteurs…) plaident pour la monétisation des applications Android au Maroc. Dans ce sens, Mehdi Sakout, Senior Android...

Google va aider les start-up marocaines

Les start-up marocaines vont participer au programme d’accélérateur de Google étendu à la région du Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord.

La réponse de Google pour lutter contre le coronavirus

Google a lancé un outil de distanciation sociale basé sur la réalité augmentée pour accompagner la lutte contre le covid-19. Baptisée "Sodar", il a été présenté vendredi, et mis...

Ces articles devraient vous intéresser :

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.

Google célèbre l’indépendance du Maroc

Pour célébrer le 67ᵉ anniversaire de l’indépendance du Maroc ce samedi 18 novembre, Google a créé un « doodle » aux couleurs de l’emblème national.

Le patron de Google, Sundar Pichai, félicite le Maroc après sa qualification

Les messages de félicitations continuent après la qualification historique du Maroc en demi-finale du Mondial. Le PDG de Google, Sundar Pichai, a également salué cet exploit des Lions de l’Atlas.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.