Histoire : La Grande Mosquée de Paris

27 août 2011 - 09h00 - France - Ecrit par : J.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

De style hispano-mauresque et surplombée d’un minaret de 33 mètres, la grande Mosquée de Paris, étonne et fascine au cœur de la capitale française. Située au cinquième arrondissement de Paris, entre les arènes de Lutèce et le Jardin des Plantes, l’édifice religieux avait été inauguré le 15 juillet 1926 par Si Kaddour Benghabrit, qui en fut le recteur jusqu’à sa mort en 1954, en présence du président Gaston Doumergue et du sultan du Maroc Moulay Youssef, qui aurait choisi le terrain et soutenu la réalisation de cette mosquée.

La Mosquée dont la construction avait été retardée en raison des conjonctures politiques de la France et de ses colonies devait être bâtie à l’origine en 1842 au quartier Baujon.

Ce n’est qu’après la Première Guerre mondiale (1914-1918), que la construction de la Grande Mosquée de Paris sera décidée, pour rendre hommage aux 70.000 musulmans morts dans le combat pour la France.

Hubert Lyautey, le résident général de France au Maroc depuis 1912, qui en avait d’ailleurs encouragé l’idée en conseillant à la France ’’d’assumer son statut de puissance coloniale à travers des monuments et des manifestations emblématiques’’, avait fait le déplacement à Paris spécialement pour poser la première pierre pour la construction de cet édifice.

Bâtie sur une superficie de près d’un hectare, sur le terrain de l’ancien hôpital de la pitié qui avait été offert par la municipalité de Paris, la Grande Mosquée avait été achevée grâce à des dons privés et à un impôt prélevé en Algérie spécialement pour l’occasion. La France elle, avait versé 500.000 francs à la Société des habous et lieux saints de l’islam pour le démarrage des travaux.

Inspirée de l’université Al Quaraouiyine de Fès, une des plus anciennes au monde et de la mosquée Zitouna en Tunisie, le portail de la Grande Mosquée est une parfaite reproduction de la grande porte de la Medersa Bou Inania, de Fès.

Construite par des ouvriers en majorité marocains, qui étaient dirigés par l’architecte français Maurice Mantout, la Mosquée aux toitures en forme de coupoles blanches, aux murs extérieurs blancs et un sol de marbre et des tuiles en vert émeraude, dénotent de loin avec le paysage du quartier Latin.

La salle de prière, dont le sol est recouvert de tapis de laine, peut accueillir jusqu’à 500 fidèles. Elle est soutenue par 56 colonnes et surmontée d’une coupole de cèdre sculptée à la main.

Ouverte sur un magnifique jardin andalous, la Grande Mosquée est composée de plusieurs dépendances dont une medersa (école), une bibliothèque, une salle de conférence, un restaurant, un salon de thé, un hammam et des boutiques.

Sujets associés : France - Paris - Religion - Histoire

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

France

Le CCIF attaque le gouvernement en justice

En décembre 2020, le gouvernement avait décidé par décret, la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF). Cette décision a été attaquée par l’association qui continue de multiplier les plaintes contre des responsables politiques pour «...

France : voulant se faire justice lui-même, un Maghrébin se retrouve devant le tribunal

Le procès d’un père de famille et de ses trois amis s’ouvrira devant le tribunal correctionnel début 2023. Ils sont soupçonnés d’avoir roué de coups un adolescent de 16 ans, accusé d’avoir agressé sexuellement sa fillette à...

Achraf Hakimi testé positif au Covid-19

L’international marocain Achraf Hakimi a été testé positif au coronavirus et a été placé à l’isolement. La nouvelle recrue du PSG sera absente pour la rencontre amicale à Chambly ce samedi 17 juillet au Camp des...

France : un Marocain condamné pour violences après avoir été qualifié de « sale terroriste »

Le tribunal d’Albi a condamné par contumace, jeudi 18 mars, un Albigeois de 33 ans originaire du Maroc à 18 mois de prison pour violences et menaces avec une arme. La victime, un de ses concitoyens, l’avait traité de « sale terroriste » après qu’il avait...

Football : un match Maroc-Brésil en projet

Dans le cadre des préparatifs pour la Coupe du monde Qatar 2022, le Maroc et le Brésil pourraient s’affronter lors d’un match amical prévu en juin.

Paris

Lily-Rose Depp en couple avec le Marocain Yassine Stein ?

Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp aurait retrouvé l’amour dans les bras du rappeur casablancais Yassine Stein, à en croire les photos publiées sur la toile. Les deux amoureux ont été aperçus très proches dans les rues de Paris,...

Match PSG-Maccabi : Achraf Hakimi ciblé par les supporters israéliens

Les autorités françaises craignent des affrontements lors du match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain (PSG) et le Maccabi Haïfa, prévu ce soir à 19 h 00 GMT au Parc des Princes, en raison de la position de dirigeants et de joueurs du PSG...

Affaire Pegasus : Bourita et Laftit convoqués au parlement

Alors que le Maroc a ouvert une enquête judiciaire sur les accusations d’espionnage et porté plainte à Paris, le Parti authenticité et modernité (PAM) a convoqué deux ministres devant le Parlement.

Attentat de Paris : Abdoullah Courkzine risque trois ans de prison

Poursuivi par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir hébergé Abdelhamid Abaaoud après les attentats de Paris, la procureure fédérale a requis, lundi matin, une peine de 3 ans de prison à l’encontre d’Abdoullah...

Achraf Hakimi va-t-il rester au PSG ?

Arrivé au Paris Saint-Germain (PSG) l’été dernier en provenance de l’Inter Milan, Achraf Hakimi envisagerait de quitter le club d’ici la saison prochaine. En cause, le départ imminent pour le Real Madrid de son coéquipier, Kylian Mbappé, avec qui il...

Religion

Les abattoirs agréés pour l’Aïd al-Adha en France connus

À quelques jours de l’Aïd al-Adha 2021, le gouvernement français a publié la liste provisoire des abattoirs temporaires agréés pour la durée de la fête.

Rhône-Alpes : pas de places pour enterrer les musulmans morts du covid-19

Les familles musulmanes résidan à Lyon ont du mal à trouver de places dans les cimetières disposant d’un carré musulman pour leurs proches décédés des suites du covid-19.

L’Exécutif des musulmans de Belgique fait part aux fidèles des nouvelles mesures sanitaires

L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) informe les fidèles du léger assouplissement dans la pratique du culte, notamment les funérailles en ces temps de Covid-19. La décision a été prise, vendredi dernier, en comité de concertation par le gouvernement...

La France s’oppose à une campagne qui promeut le port du hijab

La France a fait retirer une campagne européenne célébrant la « liberté dans le hijab », dénonçant une atteinte aux convictions de l’union européenne.

Angela Merkel adresse un message aux musulmans à l’occasion du ramadan

La chancelière allemande, Angela Merkel, a félicité les musulmans d’Allemagne et du monde entier à l’occasion de l’avènement du mois sacré de ramadan.

Histoire

La plus ancienne des étoiles de mer découverte au Maroc

La provenance des étoiles de mer continue de garder son mystère pour les scientifiques. La découverte de ce fossile dans les montagnes de l’Anti-Atlas, au Maroc, pourrait être la bonne occasion de trouver quelques...

« Maroc, terre de Cultures et des Arts », une exposition aux couleurs du Maroc à Paris

Du 24 au 26 mars, les arts et la culture du Maroc seront à l’honneur à la Fondation Maison du Maroc à Paris, à travers la première édition d’ « Art’Expo Morocco ».

L’Atletico Tétouan, la seule équipe marocaine à avoir joué en Liga

L’Atletico Tétouan, créé à l’époque où le Maroc était encore sous protectorat espagnol, est le seul club marocain qui a marqué l’histoire de la Liga espagnole où il a évolué en première division pendant une saison...

Espagne : un timbre en hommage à la bataille d’Anoual

La poste de Ceuta a édité hier, le 14 décembre, un timbre en mémoire des campagnes marocaines lors de la bataille d’Anoual qui s’est déroulée il y a 100 ans.

Il y a 50 ans, des avions de chasse marocains tentaient d’assassiner Hassan II

Le 16 août restera une date mémorable pour les Marocains. Il y a 50 ans, trois avions de combat de l’armée de l’air marocaine tentaient d’assassiner le roi Hassan II qui rentrait à Rabat après un voyage officiel en...