Guadeloupe : oublié depuis 2 ans, le corps d’une MRE enfin enterré

29 février 2020 - 09h40 - Ecrit par : S.A

La Marocaine Fatima Ouhcine, décédée le 4 janvier 2018, a été finalement enterrée, jeudi 27 février 2020, au cimetière des Abymes. Son corps aura passé deux ans dans un tiroir réfrigéré d’une entreprise de pompes funèbres, à cause du refus de délivrance d’un permis d’inhumer.

L’inhumation a eu lieu en présence de cinq membres de la communauté musulmane de Guadeloupe. Le corps de Fatima Ouhcine a été mis en terre dans la fosse commune au cimetière des Abymes, rapporte Franceinfo.

Il a fallu la diffusion d’un reportage sur les antennes de Guadeloupe La 1ère, et l’intervention de la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre, pour que la mairie des Abymes ne délivre le permis d’inhumer en 48 heures, vendredi 21 février 2020. Selon la même source, cette longue attente se justifie par un différend administratif entre deux parties : l’entreprise de pompes funèbres et ladite mairie.

Fatima Ouhcine est décédée le 4 janvier 2018, dans un squatt du Morne Udol, aux Abymes. Aucun proche de la défunte n’est allé réclamer son corps. Cette Marocaine résidant à l’étranger (MRE) n’avait visiblement aucune famille connue dans cette commune de la Guadeloupe.

Tags : France - Famille - Décès

Aller plus loin

France : un Marocain découvert mort dans un bus (photos)

L’un des passagers d’un bus reliant Tanger à Paris, a été découvert mort à Montpellier. Il s’agit d’un Marocain âgé de 68 ans.

Nous vous recommandons

L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tué trois routiers algériens lors d’une attaque par drone dans le Sahara. Elle entend réagir à cette supposée attaque, faisant craindre une guerre dans la région.

Adil Sefrioui : 3 ans de prison ferme pour l’agression raciste de Dole

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier a condamné Bernard Demougeot, l’agresseur du Marocain Adil Sefrioui, à cinq ans de prison dont deux avec sursis. Celui-ci a été victime d’une violente agression raciste de la part du septuagénaire à...

Un homme politique espagnol compare Mohammed VI à Poutine

Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à Vladimir Poutine.

Badr Hari défié par Hesdy Gerges

Badr Haria à nouveau été défié par Hesdy Gerges pour un combat. Le kick-boxeur néerlandais d’origine égyptienne a utilisé son compte Instagram pour provoquer le Marocain.

Tensions avec l’Allemagne : le Maroc perd 1,4 milliard d’euros d’aide

La question du Sahara a brouillé en mars les relations entre l’Allemagne et le Maroc. Depuis lors, le royaume a suspendu sa coopération avec les institutions allemandes d’aide au développement.

Affaire Ghali : l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères devant la justice

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, Rafael Lasala, a décidé de citer à comparaître le diplomate Camilo Villarino, l’ancien chef de cabinet du ministère espagnol des Affaires étrangères, dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours sur...

Malaise mortel à bord d’un avion d’Air Arabia Maroc

Un appareil de la compagnie aérienne Air Arabia Maroc parti de Tanger pour Amsterdam, a été dérouté vers l’aéroport de Mérignac en urgence, suite au malaise d’un passager.

Pegasus : Abdellatif Hammouchi, derrière l’espionnage ?

Depuis que les accusations d’espionnage contre le Maroc font le chou gras de la presse française, Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale, également directeur général de la surveillance du territoire est pointé du doigt. À tort où à...

La France veut réduire les coûts de transferts des MRE

Le gouvernement français vient d’introduire un texte de loi au parlement pour réduire les coûts de transferts de fonds effectués par les étrangers résidant dans le pays dont les Marocains.

La Turquie impose de nouvelles conditions aux voyageurs marocains

La Turquie vient de faire évoluer ses modalités d’entrée et de séjour sur son territoire. À compter du lundi 6 septembre, les voyageurs, notamment Marocains, doivent respecter de nouvelles obligations.