Guerre Hamas-Israël : Badr Hari prend position

15 octobre 2023 - 17h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari prend position sur la guerre entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas et présente ses “condoléances” à tous ceux qui ont perdu un être cher au cours de cette « semaine sanglante ».

« Il est particulièrement triste et révoltant de voir toutes ces images de violence impliquant des personnes innocentes », réagit Badr Hari, dans un post sur Instagram, tout en présentant ses “condoléances” à tous ceux qui ont perdu un être cher au cours de cette « semaine sanglante ». Aux yeux du champion marocain de kickboxing, l’invasion israélienne de Gaza est une « décision inconsciente » qui conduira à « des niveaux de misère sans précédent et poussera davantage les habitants de Gaza dans l’abîme d’où rien de bon ne sortira ».

À lire :Israël-Palestine : la nouvelle bourde d’Abdelilah Benkirane

« Nous ne pouvons décemment pas assister à l’enfermement de deux millions de Palestiniens à Gaza sans nous sentir tristes et en colère face à cette situation », a-t-il fulminé de colère. Selon l’ONU, 1,1 million de personnes devraient quitter le nord de Gaza dans le cadre de l’invasion terrestre attendue d’Israël. Qualifiant l’occupation israélienne de la Palestine de système « d’apartheid » « dénoncé par les ONG depuis plusieurs années », l’athlète marocain fait savoir qu’Israël a « mis en place des lois, des politiques et des pratiques destinées à maintenir un système cruel de contrôle sur les Palestiniens, et les ont laissés fragmentés géographiquement et politiquement. »

À lire :L’imam de Bordeaux dévoile les multiples injustices du conflit Hamas-Israël

Hari fait par ailleurs une comparaison entre la Palestine et l’Ukraine, et se demande pourquoi la communauté internationale « acceptait pour les Palestiniens ce qui était inacceptable pour les Ukrainiens : le bombardement de civils, la privation de besoins fondamentaux tels que l’eau, l’électricité ou la nourriture ».

À lire : Guerre Hamas-Israël : les États-Unis sollicitent l’aide du Maroc

Depuis l’attaque surprise et spectaculaire du mouvement islamique palestinien Hamas et la riposte d’Israël, au moins 2 329 Palestiniens ont été tués à Gaza et 9 024 autres ont été blessés, selon le ministère de la Santé de Gaza. Quant au nombre de morts dans l’enclave contrôlée par le Hamas, il est monté à 2 215 morts, dont 724 enfants, selon un dernier bilan des autorités locales vendredi soir.

Sujets associés : Israël - Palestine - Badr Hari

Aller plus loin

Maroc : Israël rapatrie ses réservistes

Des compagnies aériennes israéliennes se mobilisent pour le rapatriement les réservistes se trouvant au Maroc, en Grèce et en Turquie. Le conflit en cours entre Israël et le...

Israël-Palestine : la nouvelle bourde d’Abdelilah Benkirane

Dans un contexte d’escalade des tensions israélo-palestiniennes, le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, exige l’expulsion du chef du...

L’imam de Bordeaux dévoile les multiples injustices du conflit Hamas-Israël

L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, s’est exprimé sur l’attaque du mouvement du Hamas contre Israël qui a fait 1200 morts dans chaque camp. Il dénonce « un acte terroriste...

Guerre Hamas-Israël : le CFCM dénonce une hiérarchisation entre les victimes

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) dénonce la « hiérarchisation » entre les victimes civiles de la guerre Hamas-Israël, contraire aux principes et valeurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Badr Hari de retour sur le ring de Glory en décembre

Le kickboxeur marocain Badr Hari devrait faire son retour sur le ring en décembre, lors d’un tournoi pour les poids lourds organisé par Glory. Le champion en titre, Rico Verhoeven, blessé, ne devrait pas y participer.

Badr Hari de retour sur le ring

Le kickboxeur marocain, Badr Hari, qui avait annoncé après sa défaite contre Alistair Overeem en octobre dernier qu’il envisageait de prendre sa retraite, pourrait faire son retour sur le ring.

Badr Hari recrute pour ses salles de fitness (Punch)

Dans le cadre du lancement au Maroc d’une chaîne de centres de fitness baptisée « Punch », le champion marocain de kickboxing Badr Hari est en quête de collaborateurs. Il a lancé un appel à candidature en ce sens.

Badr Hari perd son combat contre Alistair Overeem

Le combat de trop sans doute pour Badr Hari. Le champion marocain de kickboxing a perdu ce samedi soir face à Alistair Overeem lors du Glory Collision 4 aux Pays-Bas.

Le combat entre Badr Hari et Alistair Overeem sera-t-il annulé ?

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari et le Néerlandais Alistair Overeem devront s’affronter dans un nouveau combat. Mais des rumeurs font état de son annulation.

« Punch », les nouvelles salles de fitness de Badr Hari au Maroc

Le champion marocain de kickboxing Badr Hari, qui a récemment raccroché les gants, veut mettre en place un projet ambitieux au Maroc. Mercredi, il a annoncé le lancement d’une chaîne de centres de fitness baptisée « Punch ».

Badr Hari : la fin

Le kickboxeur marocain, Badr Hari, est sur le point de mettre fin à sa carrière après une récente défaite face à l’Estonien Uku Jurjendal lors de la soirée « Glory 89 » qui s’est déroulée la semaine dernière.

Badr Hari : le champion vraiment à la retraite ?

Badr Hari a-t-il vraiment raccroché les gants ? Juste après la fin de son combat face à Alistair Overeem, le kick boxeur avait annoncé au public, qu’il pense sérieusement à mettre fin à sa carrière. Mais, il n’en a pas encore informé Glory.

Glory ne veut pas que la « machine à cash » Badr Hari arrête le combat

Badr Haripourra toujours remonter sur le ring. C’est du moins le souhait de l’organisation Glory qui dit avoir donné un peu de temps au kickboxeur marocain pour revenir sur sa décision d’arrêter définitivement les combats.

De retour sur le ring, Badr Hari fait un cadeau aux Marocains

Le kickboxeur marocain, Badr Hari, effectuera son grand retour lors du GLORY 89 qui se déroulera à Burgas, en Bulgarie, quelques semaines après avoir renoncé à disputer son combat à Paris.