Hausse des prix : le Conseil de concurrence vérifie l’existence de pratiques illégales

18 avril 2022 - 17h20 - Ecrit par : A.T

Le conseil de concurrence a décidé de rechercher les causes de la flambée des prix de plusieurs produits au Maroc, afin de vérifier si cette situation est le seul fait des chocs exogènes ou si certaines hausses ne seraient pas liées à des pratiques illicites.

Dans une note de référence, le conseil a indiqué qu’il prévoit faire des études sur 13 matières appartenant à trois grands groupes de matières de base à savoir : les matériaux de construction (ferraille, fer à béton, verre, aluminium, cuivre), et les ressources énergétiques (l’essence, le gasoil, le carburant et le charbon), les denrées alimentaires, (blé dur, différentes classes de farine de blé tendre, engrais nutritifs, beurre, lentilles et lait en poudre).

Selon le conseil, les périodes de crise, similaires à celle que traverse le Maroc, offrent un environnement fertile à la possibilité de commettre des délits et des pratiques anticoncurrentielles sur les principaux marchés de produits, puisque certains acteurs économiques ayant recours à l’exploitation de cette situation et à l’augmentation de leurs marges bénéficiaires.

A lire : Hausse des prix au Maroc : le Conseil de la concurrence menace

Concrètement, l’analyse des équipes du Conseil va concerner trois axes à savoir : une analyse approfondie de l’évolution récente des prix au niveau international, la recherche des principales raisons expliquant cette tendance à la hausse, tandis que le troisième axe traite de l’analyse de ses répercussions sur les prix de vente aux consommateurs au niveau national.

L’étude prendra en compte une première période plus large couvrant l’évolution annuelle des quatre dernières années 2021-2018 et une seconde période centrée sur les trois premiers mois de l’année en cours, au cours desquels des fluctuations importantes des prix de vente aux consommateurs ont été relevés sur le marché national, précise la note.

Tags : Conseil de la concurrence - Crise économique - Etude

Aller plus loin

Les soldes d’été démarrent ce 28 juillet au Maroc

Ça y est. Les soldes d’été commencent ce jeudi 28 juillet au Maroc. Depuis deux ans, elles sont organisées de manière coordonnée dans le pays.

Hausse des prix : le gouvernement se justifie et rassure

Le gouvernement a réagi à la tension sociale liée à la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, admettant que cette situation devrait perdurer, mais que le pays...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent,...

Nous vous recommandons

Un couple de Français se retrouve seul dans un Airbus de 140 places pour rentrer du Maroc

Deux billets à 190 euros en main, un couple originaire de l’Ain embarque tout seul sur un vol de l’Airbus A319 d’Air France de 138 fauteuils vides pour rallier l’aéroport de Roissy.

Du sable du sahara marocain « envahit » toute l’Europe

Les intempéries et la tempête de sable qui touchent le Maroc depuis lundi seront à l’origine de particules sableuses en France à partir de ce mardi 15 mars 2022.

La France va-t-elle déconseiller à ses citoyens de se rendre au Maroc ?

Face à la propagation du variant indien Delta en Espagne et au Portugal, la France a déconseillé à ses citoyens de se rendre dans ces deux pays. Va-t-elle leur faire la même recommandation quant aux voyages au Maroc où circule aussi le même variant...

Covid-19 au Maroc : des signes d’une amélioration de la situation

Le Maroc est aux prises avec sa troisième vague d’infections liées au Covid-19 : 5 043 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés à la date du 9 août 2021, selon les chiffres du ministère de la Santé. Une aggravation de l’épidémie qui se traduit...

Elaris Finn, nouvelle concurrente de la Citroën AMI, fabriquée au Maroc

La Citroën AMI, une voiture sans permis électrique fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra, au Maroc, a une nouvelle concurrente. Son nom : Elaris Finn, une voiture fabriquée en Chine, qui doit être commercialisée par...

Une nouvelle route entre Bouskoura et l’aéroport de Casablanca

L’aménagement de la voie de Taddart, reliant la ville verte de Bouskoura à l’Aéroport Mohammed V prévu dans le cadre du renforcement des infrastructures de transport dans la région de Casablanca, va bientôt démarrer. Une convention de partenariat a été...

Hassan, boucher à Amsterdam, cherche le client qui lui a payé 1000 euros de trop

Hassan Najib, boucher à Amsterdam aux Pays-Bas, cherche depuis quelques jours un client qui a payé 1000 euros de trop dans sa boucherie au début du mois. Il veut lui rendre cet argent.

Rabat très appréciée sur Instagram

Cette année sur Instagram, la ville de Rabat s’est classée au 14ᵉ rang des sites identifiés patrimoine mondial de l’UNESCO les plus prisés par les internautes.

Ikea lance une collection « Maroc »

Les magasins Ikea viennent d’ajouter à leur catalogue une nouvelle collection de décoration d’intérieur inspirée du Maroc.

Pour Julien Dray, le roi Mohammed VI est la personnalité de l’année 2021

L’ancien député socialiste, Julien Dray, un des fondateurs de SOS Racisme, a désigné le roi Mohammed VI comme personnalité de l’année 2021. Les actions phares du souverain motivent ce choix.