Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

24 mai 2022 - 09h00 - Ecrit par : A.T

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent, selon l’Oxford Economics Group.

Cette inflation aura un impact plus sévère sur les indicateurs des prix à la consommation (IPC) en Afrique par rapport aux économies avancées, dont le Maroc, indique le récent rapport du cabinet, qui précise que les prix des denrées alimentaires ont suivi une tendance à la hausse au cours des deux dernières années, en plus de la guerre en Ukraine qui a exacerbé cette tendance, ce qui fait augmenter le coût des matières premières de par le monde.

S’agissant de l’emploi, le Maroc figure parmi les pays à fort taux de chômage sur le continent. Une situation qui a entrainé l’émergence d’un environnement sujet aux turbulences, puisque les revenus disponibles sont réduits ce qui oblige les gouvernements à prendre des mesures exceptionnelles pour atténuer les répercussions sur les citoyens, souligne le rapport.

A lire : Hausse des prix : le gouvernement se justifie et rassure

Au nombre de ces mesures, on peut citer les transferts financiers au profit des Marocains les plus vulnérables et l’augmentation du salaire minimum fixé actuellement à 2 638 dh hors secteur agricoles. Pendant ce temps, en fin mars, l’inflation record enregistrée au royaume s’élevait à 5,2 %, inférieure à d’autres pays comme l’Égypte (10,5%), précise-t-on.

Pour le cabinet, le Maroc fait partie des pays qui vont importer davantage de blé pour la saison agricole 2022-2023. Le royaume reste tout de même l’un des pays les plus stables du continent. Toutefois, les familles marocaines sont exposées à des pressions financières qui pourraient entraîner des protestations contre la cherté de la vie, a prévenu le rapport.

Tags : Etude - Crise économique - Chômage

Aller plus loin

Maroc : augmentation des prix du lait

Le lait coûtera désormais bien plus cher au Maroc. Les sociétés qui commercialisent ce produit de première nécessité ont opéré une augmentation non...

Maroc : moins d’investissements pour faire face à la hausse des prix

Face aux chocs exogènes qui menacent son économie, le Maroc dispose de deux alternatives  : réajuster son budget d’investissement ou réordonner ses priorités. Deux solutions qui ne...

Maroc : le secteur immobilier touché par la hausse des prix

Le secteur immobilier marocain est fortement touché par la conjoncture internationale. Une hausse d’environ 20 % sur les prix de vente par rapport à l’année précédente est...

Hausse des prix : le Conseil de concurrence vérifie l’existence de pratiques illégales

Le conseil de concurrence a décidé de rechercher les causes de la flambée des prix de plusieurs produits au Maroc, afin de vérifier si cette situation est le seul fait des chocs...

Nous vous recommandons

Le dirham poursuit sa chute face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi-stable face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,20 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 16 au 22 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Les touristes marocains désertent Sebta

Le tourisme a repris timidement à Sebta depuis la réouverture de la frontière avec le Maroc. Près de 4 500 touristes dont 1760 Marocains sont entrés dans la ville en mai, un chiffre bien loin des 6 400 enregistrés entre 2012 et...

Le Maroc va réceptionner des hélicoptères « AH-64 Apache »

Un premier lot des 24 hélicoptères « AH-64 Apache » que le Maroc avait commandé auprès du constructeur américain Boeing, lui sera bientôt livré.

France : rapport de force entre chrétiens et musulmans chez les rappeurs

Depuis quelques jours, le rappeur Gims est au cœur d’une polémique après avoir dit qu’il ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année » parce que cela est contraire à l’islam. Cette polémique rappelle le rapport de force entre chrétiens et musulmans dans le...

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Les croisières de retour au Maroc

Le MSC Lirica, navire de croisières de Classe Lirica, fera bientôt escale au Maroc dans le cadre du programme de navigation hiver 2022-2023 de MSC Croisières.

Les touristes envahissent le nord du Maroc

Le Nord du Maroc reste une destination de choix pour les touristes nationaux en cette saison estivale. Une bonne nouvelle pour les hôteliers, cafetiers et restaurateurs de la région qui souhaitent que cette dynamique soit maintenue jusqu’à la fin de...

Frontières marocaines fermées : la prolongation est injustifiée selon un expert

La décision des autorités de prolonger la fermeture des frontières jusqu’au 31 janvier prochain dérange de plus en plus. A deux semaines de cette échéance, des experts soutiennent que la prolongation de cette mesure serait...

La princesse Maria Laura et son prince charmant franco-marocain s’unissent pour la vie

Le décès de la reine Elizabeth II n’a pas poussé la famille royale belge à reporter le mariage de la princesse Maria-Laura avec son prince charmant franco-marocain William Isvy.

La plus belle femme d’Espagne est Marocaine (vidéo)

Le mannequin basque d’origine marocaine, Sarah Loinaz, est depuis samedi 16 octobre, la Miss Univers Espagne 2021. Teresa Calleja Palazuelo, cousine de la duchesse de Huéscar, et Carmen Serrano ont été respectivement élues première et deuxième...