Un haut responsable algérien accuse le Maroc d’avoir « agressé » son pays

10 mai 2023 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Revenant sur les années ayant suivi l’indépendance de l’Algérie, un haut responsable algérien reproche au Maroc d’avoir tenté d’exploiter la division survenue à cette époque parmi les leaders de la révolution algérienne.

Invité au forum de l’agence APS, Salah Goudjil, le président du Conseil de la nation a notamment évoqué ce qui s’est passé en 1963 (la guerre des sables), « lorsque le Maroc a attaqué l’Algérie, qui n’avait pas encore guéri ses blessures ». « Le Maroc à cette époque comptait sur les divergences qui existaient entre les dirigeants de la révolution, qui ont affronté les ambitions expansionnistes marocaines en s’unissant et en défendant l’unité du pays », a-t-il affirmé. Selon lui, ce qui s’est passé pendant cette période « s’est reflété dans la transformation de l’Armée de libération nationale en Armée nationale populaire, afin qu’elle soit liée à la patrie et au peuple, contrairement au reste des armées dans le monde ».

À lire : Le Maroc accusé d’inonder l’Algérie de drogue

Le responsable algérien a par ailleurs accusé le Maroc d’avoir « introduit » Israël dans la région. « Les mouvements de l’entité sioniste dans la région et le recours du Maroc à la normalisation de ses relations avec lui constituent une menace directe pour l’Algérie, et pas seulement pour la cause palestinienne », a-t-il déclaré. Et de rappeler : « Les relations du régime du Makhzen avec cette entité sont anciennes et non nouvelles, et ce qui était caché par le passé est devenu évident pour le public ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Candidat à la présidentielle en Algérie : « Si je suis élu, j’appellerai le roi Mohammed VI »

Candidat auto-déclaré à l’élection présidentielle de 2024, Omar Aït Mokhtar, ancien militant du Front national algérien (FNA) appelle à la normalisation des relations entre son...

Le Maroc accusé d’inonder l’Algérie de drogue

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général d’Armée Saïd Chanegriha, a lancé un avertissement contre les tentatives de faire entrer de la drogue en Algérie. Sans le...

L’Algérie accuse le Maroc de lui mener une guerre de drogues

Brahim Merad, ministre algérien de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire affirme que le Maroc, sans le nommer, mène une guerre de drogues...

Le Maroc accusé de saborder un méga-projet en Algérie

En Algérie, Saïd Ben Kamou, le wali de Béchar, affirme qu’il reçoit des coups de partout tendant à faire échec au méga-projet de mine de fer de Gara Djebilet (Tindouf). La mise...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...