Recherche

Le Maroc à nouveau dans le viseur de l’Algérie

© Copyright : DR

7 mai 2021 - 21h00 - Maroc - Par: S.A

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie sont loin de retomber. Salah Goudjil, président du Sénat algérien, a déclaré que les agissements du royaume «   sont connus, et ce, dès le lendemain de l’indépendance, notamment à travers ses velléités expansionnistes  » et que la normalisation avec Israël est «  un épouvantail  ».

« Les agissements du Royaume sont connus, et ce, dès le lendemain de l’indépendance, notamment à travers ses velléités expansionnistes », a déclaré Salah Goudjil dans une interview accordée au journal L’Expression à la veille de la commémoration des événements du 8 mai 1945. Pour le président du Sénat algérien, la normalisation des relations entre le Maroc et Israël est une « alliance contre nature » qui confirme et donne « un cachet solennel à une collaboration entre les deux parties qui date de dizaines d’années ».

Selon lui, les deux parties ont des similitudes sur plusieurs points. « Notamment le fait qu’ils soient des pays occupants de territoires qui ne sont pas les leurs et privent leurs deux peuples de jouir de leurs droits légitimes, faisant fi des principes et des décisions de la légalité internationale », a souligné le haut responsable algérien.

Il a soutenu que « le conflit au Sahara occidental est une question de décolonisation ». « Il s’agit de la dernière colonie en Afrique et qui nécessite de trouver une solution dans le cadre de la légalité internationale et des résolutions onusiennes, surtout la résolution 15-14 qui octroie aux peuples colonisés le droit à l’autodétermination, ce qui s’applique également au peuple sahraoui », a-t-il expliqué. Il a souligné que les tergiversations et les tentatives de fuir les responsabilités ont empêché la réalisation d’une solution juste à ce conflit qui menace la paix et la stabilité dans la région, tout en portant atteinte à la crédibilité des Nations unies.

« Il faut ajouter que, perdant du terrain concernant le dossier du Sahara occidental marqué par les revers diplomatiques enregistrés, ces derniers mois, en Afrique et à travers le monde, le Maroc se rabat toujours sur son voisin l’Algérie qu’il accuse de tous les maux et son alliance avec Israël est un épouvantail qu’il brandit à la face du pays du million et demi de martyrs. Cependant, l’Algérie est vigilante face aux menées et aux visées de ces deux régimes. L’Histoire nous montre clairement qui sont nos amis et qui sont nos ennemis », a poursuivi Salah Goudjil.

Mots clés: Algérie , Israël , Normalisation Maroc Israël , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact