Le HCP décrète 2020 comme la pire année pour le Maroc…

13 mars 2020 - 10h20 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La rareté des précipitations et le Coronavirus ne manqueront pas de peser de tout leur poids sur l’économie marocaine. Dans ses prévisions de croissance pour l’année 2020, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) envisage de revoir ses chiffres à la baisse.

Le Maroc serait-il en train de traverser sa pire année depuis deux décennies ? Tout porte à le croire, à la lumière des observations faites par le HCP.

Le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, a souligné, dans une déclaration faite à l’agence Bloomberg, que "le ciel n’a pas été très généreux cette année".

En réalité, deux faits marquants justifient cette réaction du HCP. D’abord, la sécheresse due à l’absence des précipitations. Mais aussi, du Coronavirus qui préoccupe les autorités du royaume au plus haut niveau, du fait de sa dangerosité.

À la lumière de tout cela, le HCP entend réduire ses prévisions de croissance pour 2020 d’un tiers, précisément à 2,2 % ou 2,3 %. À voir l’impact de l’épidémie sur l’économie mondiale, alors que l’économie du Maroc est fortement tributaire du tourisme européen, cette approche du HCP pourrait être comprise.

Alors que le Fonds monétaire international prévoyait une croissance de l’ordre de 3,7 %, le HCP avait précédemment prévu une croissance du PIB de l’ordre de 3,5 % cette année pour le royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Chômage au Maroc : des chiffres qui inquiètent

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sonne l’alarme : le marché de l’emploi marocain continue de se détériorer sous l’effet persistant de la sécheresse.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...