Recherche

Hela Ouardi insultée par un journaliste marocain

© Copyright : DR

31 juillet 2019 - 11h00 - Société - Par: Bladi.net

Youssef Belhaissi, journaliste à Med 1Tv, n’a pas ménagé l’auteure des "Derniers jours de Muhammad". Invitée, le dimanche 28 juillet 2019, du Festival ’’Twiza’’ de Tanger, l’intellectuelle tunisienne a été traitée de "bâtarde", de quoi déchaîner des réactions virulentes sur la toile.

A en croire le360, tout a commencé, le vendredi 26 juillet 2019, où Youssef Belhaissi a commenté l’invitation de l’intellectuelle tunisienne, Hela Ouardi, à animer un débat, dans le cadre du Festival ’’Twiza’’ de Tanger. Il s’agit d’une conférence-débat qui avait pour thème : "La vérité et la légende : le défi du siècle des lumières". Cette circonstance n’a pas tardé à déclencher des réactions aussi virulentes les unes que les autres.

C’est alors que le présentateur de l’émission, "Chabab Vox", a choisi également de faire part de sa réaction, en postant son opinion sur sa page officielle Facebook. On pouvait lire : "Une écrivaine tunisienne met en doute l’existence du prophète Mohammad lors d’une conférence à Tanger. Dès qu’il y a un bâtard ou une bâtarde qui s’autoproclame écrivain, on l’invite chez nous. Le plus grave, c’est que cela se passe avec la bénédiction du Ministère de la Culture".

Des propos mal digérés par des milliers d’internautes. En effet, près de 3000 commentaires ont été publiés, en un temps record, au nombre desquels les uns, plus amers que les autres, ont tenté de remettre Youssef Belhaissi à sa place. Certains autres, ironiques, ont tourné en dérision le journaliste. "Quand est-ce que tu prendras les armes pour rejoindre tes compagnons d’Al-Nosra ? [groupe terroriste du contexte syrien, affilié à Al Qaïda, Ndlr]" lui a d’ailleurs lancé, l’un des internautes.

En revanche, d’autres internautes, prenant parti pour le journaliste, ont rejeté le tort sur les organisateurs qui, selon eux, n’auraient pas dû inviter une écrivaine controversée.

Universitaire tunisienne née en 1973, Hela Ouardi était inconnue du monde des intellectuels de Tunis jusqu’en 2016, suite à la parution de son livre "Les derniers jours de Muhammad", paru aux éditions Albin Michel, relève la même source.

Mots clés: Religion , Medi 1 Tv

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact