Les homosexuels marocains se réunissent à Sebta

17 octobre 2011 - 17h00 - Espagne - Ecrit par : J.L

Kif-Kif, collectif marocain des Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s et Transgenres (LGBT) organise mercredi 19 octobre "La journée nationale de l’homosexuel marocain" au Sala Café dans l’enclave espagnole de Sebta, sous le thème "Souper communautaire".

L’organisation de cette rencontre à Sebta, ne constitue pas une provocation explique un membre de Kif-Kif à l’agence de presse espagnole EFE. L’enclave a uniquement été choisie en raison de l’importante communauté homosexuelle résidant dans les villes de Tétouan et Tanger.

Les homosexuels marocains qui avaient organisé leur journée nationale en 2010 à Rabat et en 2009 à Marrakech, affirment à travers EFE vouloir envoyer un message à leurs semblables au Maroc afin qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls et que des lendemains meilleurs les attendent.

Le 19 octobre, la communauté homosexuelle marocaine commémorera également la mort de Leila Amrouche, une lesbienne qui s’était suicidée en 1995 pour échapper à un mariage forcé.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Journée - Homosexualité Maroc - Sexualité

Ces articles devraient vous intéresser :

Des conseils pour les LGBT désireux de se rendre au Maroc

Habituée des voyages, une lesbienne prodigue des conseils sécurité aux membres de la communauté LGBT désireux de voyager au Maroc et dans d’autres pays comme la Russie.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...