Le Maroc refuserait-il l’aide de l’Espagne ?

6 octobre 2021 - 11h00 - Ecrit par : A.P

Le Maroc pourrait ne pas accepter l’aide de l’Espagne d’un montant de 30 millions d’euros destinée à lutter contre l’immigration clandestine.

Le Maroc n’a toujours pas confirmé officiellement qu’il accepte les 30 millions d’euros que le gouvernement espagnol lui a alloués au titre d’aides directes dans le cadre de la lutte anti immigration, indiquent des sources proches du dossier à La Razón. Le royaume a encore jusqu’au 8 octobre pour communiquer aux autorités espagnoles un compte bancaire sur lequel les fonds seront transférés. Mais selon toute vraisemblance, et pour des raisons inconnues, l’aide pourrait être refusée. Des sources gouvernementales espagnoles ont confirmé l’information, espérant que le prochain gouvernement marocain saura faire la part des choses. Côté marocain, aucun commentaire n’a été fait à ce sujet, confient des sources marocaines consultées par le même journal.

À lire : L’Espagne justifie l’octroi de l’aide au Maroc

Pourtant, le Conseil des ministres espagnol a approuvé depuis mai dernier l’aide en question, en pleine crise diplomatique avec le Maroc, ouverte après l’entrée en Espagne du chef du Front Polisario, Brahim Ghali. Mieux, ce montant a été inscrit au budget général de l’État, contrairement à l’année 2019 où l’Espagne avait octroyé une aide 32 millions d’euros au Maroc sans l’inscrire au préalable dans le budget.

À lire : L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

L’aide approuvée en mai est destinée à l’exécution des dépenses liées à la surveillance des frontières, à l’entretien du matériel et aux paiements du personnel. Le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, insistait sur le fait que cette aide ne concerne pas que le Maroc. D’autres pays comme la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et la Tunisie, avec lesquels l’Espagne entretient de bonnes relations en matière de contrôle des flux migratoires, en ont aussi bénéficié.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Coopération

Aller plus loin

La police espagnole demande l’aide de la police marocaine

L’Espagne demande au Maroc de reprendre la collaboration policière, suspendue en réaction à l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, en raison de l’organisation de l’Euro qui va...

L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a catégoriquement rejeté lundi, au Conseil européen, la proposition de suspendre l’allocation des fonds européens au Maroc, le temps...

Coopération migratoire : l’Espagne dément l’aide matérielle au Maroc

Le gouvernement espagnol dément que des subventions au Maroc ont été prévues au budget de l’État et même approuvées depuis le début de l’année dernière dans le cadre de la coopération...

Immigration : l’efficacité de l’aide européenne au Maroc en question

L’Espagne octroie chaque année 30 millions d’euros d’aide au Maroc, en plus des plus de 300 millions d’euros d’aide dont le royaume bénéficie de l’Europe pour lutter contre...

Nous vous recommandons

Le rappeur marocain Morad arrêté en Espagne

Le rappeur marocain Morad a été arrêté par la police, mercredi à son domicile, pour avoir manqué de répondre à une citation à comparaître en tant qu’accusé d’un délit contre la sécurité routière.

Les bouteilles de gaz marocaines font des dégâts à Sebta

Les pompiers de Ceuta continuent d’alerter sur les risques d’explosion des bonbonnes de gaz marocaines, abandonnées dans les rues, les décharges clandestines et les conteneurs de la ville depuis la fermeture des frontières pour raison de crise...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes...

La destination Maroc cartonne toujours à Brussels Airport

Le Maroc, l’Espagne, l’Italie, la Turquie et la France étaient parmi les destinations les plus visitées par les Belges en novembre. Résultat : Brussels Airport enregistre pour le cinquième mois consécutif un nombre de passagers au-dessus du...

Royal Air Maroc : des vols spéciaux au départ du Maroc vers Paris

Royal Air Maroc a annoncé la mise en place, sur une semaine, d’un plan de vols spéciaux pour ceux qui n’ont pas pu rentrer en France, mais soumis à «  autorisation  ».

Réaction du Polisario suite au discours du roi Mohammed VI

La « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » a réagi au discours de Mohammed VI adressé à la nation à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple. Elle estime que le souverain tente de tromper l’opinion...

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Les joueurs musulmans de l’Euro autorisés à retirer les bières des sponsors

L’UEFA, organisateur du championnat d’Europe de football, accepte d’enlever les bouteilles de bière des sponsors devant les joueurs musulmans sur le pupitre pendant les conférences de presse s’ils en font la...

Les aéroports français profitent de la réouverture des frontières marocaines

La réouverture des frontières marocaines a produit un impact positif sur le trafic aérien en France. Le trafic a connu en février 2022 un léger rebond.

Abdellatif Hammouchi gâte les policiers

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé qu’une prime exceptionnelle a été allouée aux éléments de la sécurité nationale en fonction dans tous les services centraux et régionaux.