Immobilier : en pleine crise du Covid-19, qu’en est-il à Tanger ?

9 septembre 2020 - 12h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Confinée et bouclée, Tanger n’est pas mieux lotie que plusieurs autres villes marocaines qui traversent des jours difficiles en cette crise sanitaire due au Covid-19. Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier dans la ville de détroit, à travers l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI).

Selon les éléments de l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), les prix des appartements ont baissé de −9,9% tandis que les transactions ont chuté de −37,7%. De même, les prix des maisons ont baissé de −12,3% alors que les transactions ont fortement chuté de −68,7% dans la ville de détroit.

Les mêmes tendances baissières s’observent au sujet des prix des terrains urbains (−5,1%), et des locaux commerciaux (−12,0%), alors que pendant ce temps, les transactions ont respectivement baissé de manière drastique, de −41,7% et −55,5%.

Par contre, du côté des villas, on note une hausse considérable des prix de 51,2%, tandis que les transactions affichent une baisse importante de −30,0%. Le même phénomène s’observe au sujet des bureaux où il est constaté une augmentation des prix de 33,9%, alors que les transactions ont baissé de −22,2%.

Telles sont d’après Bank Al Maghrib, les tendances dans le secteur de l’immobilier dans cette grande ville du nord où les cas d’infection au coronavirus sont en forte hausse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Tanger - Bank Al-Maghrib (BAM)

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,14 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 13 au 19 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.