Impacts du Covid-19 : bientôt, la saison des licenciements économiques

19 septembre 2020 - 18h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En raison de la pandémie du Covid-19, les entreprises marocaines sont en proie à un marasme économique, croulant sous le poids des salaires et impayés bancaires. Déjà, plusieurs managers se ruent dans les cabinets de consultation avec pour objet, l’opportunité et le mode d’emploi d’un licenciement massif.

Début avril 2020, environ 142 000 entreprises ont déclaré au HCP avoir arrêté définitivement ou temporairement leurs activités. 89% en arrêt dans l’hébergement et la restauration. Viennent ensuite le textile et cuir, puis les industries métalliques et mécaniques ; dans l’immobilier, 60% des entreprises en arrêt d’activité.

Les chefs d’entreprise de plus en plus préoccupés par ces temps de morosité économique due à la pandémie du coronavirus, et bien des employés redoutent l’utilisation massive des licenciements économiques, vus comme le couloir qui va les expédier dans la précarité.

Des banquiers font déjà l’option des licenciements massifs avec des motifs comme ce qu’un responsable juridique d’une grande banque appelle « la non-atteinte d’objectif de production par un salarié ou la perte d’employabilité ».

Selon L’Economiste, les prévisions du secteur bancaire sont des plus sombres avec la montagne des créances en souffrance : 77 milliards de DH à fin juillet 2020. Les impayés de crédits à la charge des entreprises est de 44 milliards de DH. La Banque centrale redoute une hausse des créances non honorées. « Le Maroc voit sa cote de risque révisée. Elle passe du risque faible à risque modéré ».

Ainsi, certains praticiens du droit, au regard de la forte sollicitation des consultations sur l’opportunité et le coût financier d’un licenciement massif, annoncent une grande saison de procédures collectives, fait savoir la même source.

Devant ce sombre tableau, le patronat plaide pour la flexibilité du code du travail avec « la réduction de la masse salariale pour sauver l’entreprise ».

Sujets associés : Emploi - Crise économique - Chiffre d’affaires - Effondrement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Royal Air Maroc : vague de licenciements en perspective

On en sait un peu plus sur les raisons de la convocation du comité d’entreprise de ce jour à Royal Air Maroc (RAM). La direction entend procéder à des licenciements afin de faire...

Les choses se précisent pour les licenciements à Royal Air Maroc

La gouverneure de Hay Hassani, Khadija Benchouikh a donné carte blanche à la direction de Royal Air Maroc (RAM) pour opérer les licenciements économiques. D’ores et déjà, l’avocat...

Défaillances d’entreprises : le Maroc sous menace permanente

Les entreprises marocaines vont connaître une augmentation de 14% des défaillances cette année, ce qui représente plus du double de l’augmentation de 6% que le pays a connue en...

Voici les trois épreuves qui attendent l’économie marocaine

Analysant les récents développements observés sur les scènes internationale et nationale, Mohammed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de...

Nous vous recommandons

Emploi

Royal Air Maroc discute encore baisse de salaires

Le personnel au sol de Royal Air Maroc (RAM) s’oppose également à la réduction des salaires proposée par la compagnie. Le bureau syndical de la Fédération nationale du transport aérien rappelle qu’aucun accord n’a à ce jour été donné pour une ponction des...

En manque cruel de personnel, les restaurateurs français comptent recruter des Marocains

Les restaurateurs français misent sur le recrutement de Marocains et de Tunisiens afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre.

Les banques, en tête des recrutements au Maroc

Les banques marocaines ont beaucoup recruté cette année. Elles ont eu recours à des profils ITrecrutements ainsi qu’à des candidats expérimentés ou titulaires d’un BAC+5.

Maroc : 642 000 emplois créés en un an

Au Maroc, le marché de l’emploi a connu une légère embellie, permettant la création de 642 000 nouveaux postes dans différents secteurs, entre le 3ᵉ trimestre de l’année dernière et la même période de cette...

Maroc/ Sebta-Melilia : vers la fin du commerce informel

Plus de doute, fini le trafic informel au niveau de Sebta et Melilla, désormais aux portes d’une nouvelle ère. Dans un rapport annuel, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a inscrit une stratégie bien conçue pouvant faciliter la création...

Crise économique

Maroc : les gérants de café trinquent

Les tenanciers de cafés ne cachent plus leur colère. Le dernier avis d’imposition, adressé par la Direction générale des Impôts, a été très mal vécu par la profession.

Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement...

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Covid-19 au Maroc : des emplois sauvés grâce aux mesures d’urgence

Les mesures d’urgence prises par le Maroc pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont eu des impacts positifs en termes de préservation d’emploi. En tout, 71 % des emplois directement menacés par la crise, auraient été sauvegardés, selon la...

Maroc : les professionnels du transport touristique appellent l’État à la rescousse

Lourdement impactés par les effets de la crise sanitaire, les professionnels du transport touristique crient leur désarroi. Lors d’une deuxième réunion avec les responsables du ministère du tourisme en présence du Groupement professionnel des banques du...

Chiffre d’affaires

Production industrielle au Maroc : recul au deuxième trimestre 2020

L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a connu chute de 21,4% au cours du deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019. C’est la conséquence du confinement généralisé en vigueur au Maroc ainsi...

Covid-19 : les exploitants du cinéma s’inquiètent pour leur survie

Le durcissement des mesures restrictives notamment le couvre-feu à partir de 21 heures est un coup dur pour les exploitants du cinéma. Le chiffre d’affaires de la billetterie aurait chuté de 90 % par rapport à la normale. Dos au mur, ils ont écrit à...

Le trafic passagers en forte baisse à Tanger Med

Le trafic maritime à Tanger Med a considérablement augmenté en 2021, enregistrant plus de 7 millions de conteneurs, soit une hausse 24 % par rapport à l’année précédente. Le trafic passagers, lui, est en forte...

Pourquoi les fruits rouges marocains s’imposent en Europe et en Asie

Les fruits rouges marocains sont prisés sur le marché mondial. Cette tendance a entraîné l’intensification de la culture de fraise, de myrtilles, de framboise générant un chiffre d’affaires à l’exportation de près de 4 milliards de...

Maroc : la pression fiscale repose sur les salariés

Au Maroc, seulement 1 % des entreprises actives dans le fichier du fisc assurent régulièrement leur redevance vis-à-vis de l’État. Les contribuables pressurés crient à l’injustice.

Effondrement

Tragédie de Tanger : nouveau cri de détresse des familles endeuillées

Les familles endeuillées de la tragédie de Tanger qui a fait 29 morts sont sorties une fois encore du silence. Cinq mois après le drame, elles dénoncent le mutisme du gouvernement et réclament justice et...

Maroc : la saison pluvieuse, une menace pour plusieurs bâtiments en ruine

De nombreux Marocains vivent dans la peur de mourir sous les décombres de leurs maisons. L’approche de la saison pluvieuse fait naître ce genre de sentiment chez bon nombre de personnes vivant dans des maisons en état de...

Casablanca : trois morts dans l’effondrement d’une maison

La façade latérale d’une maison dans un état délabré s’est effondrée à Casablanca. Le bilan est de trois personnes décédées dont une résidant dans la maison.

Le pire évité à Casablanca

Des habitants ont assisté, mercredi, à l’effondrement d’une habitation de trois étages dans l’ancienne médina à Casablanca. Pas de perte en vie humaine ni de blessé.

Le Maroc veut mieux gérer les catastrophes naturelles

Le gouvernement marocain vient de mettre en place une Commission de pilotage des programmes de prévention contre les catastrophes naturelles. L’un des principaux chantiers de cet organe sera l’élaboration d’un règlement...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Covid-19 : grosse perte pour les clubs de football marocains

La pandémie du coronavirus a également causé d’énormes dégâts au football marocain. Les clubs du royaume ont connu une perte sans précédent de 400 millions de dirhams.

Coronavirus : 69 morts enregistrés en 24 h au Maroc

Le Maroc a enregistré 69 décès dus au coronavirus. Le nombre de personnes décédées des suites du Covid-19 au Royaume depuis le début de l’épidémie s’élève à 5 915 morts avec un taux de létalité de 1,6 %.

Covid-19 : l’armée et les sécuritaires, les grands acteurs

Les éléments des Forces armées royales (FAR), les forces auxiliaires, de la gendarmerie royale, de la police et d’autres services sécuritaires sont les premiers à se manifester pour les tests du vaccin...

Maroc : pas de test anti-Covid, pas de match de football

À défaut de présentation des tests anti-coronavirus, comme l’exige le protocole sanitaire mis en place par la FRMF, les autorités de Marrakech ont refusé que se joue le match entre le Kawkab de Marrakech et l’Ittihad Zemmouri de...

Coronavirus au Maroc : le bilan des cas graves et critiques des dernières 24h

Après quelques jours d’accalmie, le Maroc renoue avec les cas de contamination qui vont au-delà de 5000. Ces dernières 24h, 5214 personnes ont été infectées avec 161 cas graves.