Impacts du Covid-19 : bientôt, la saison des licenciements économiques

19 septembre 2020 - 18h00 - Ecrit par : J.K

En raison de la pandémie du Covid-19, les entreprises marocaines sont en proie à un marasme économique, croulant sous le poids des salaires et impayés bancaires. Déjà, plusieurs managers se ruent dans les cabinets de consultation avec pour objet, l’opportunité et le mode d’emploi d’un licenciement massif.

Début avril 2020, environ 142 000 entreprises ont déclaré au HCP avoir arrêté définitivement ou temporairement leurs activités. 89% en arrêt dans l’hébergement et la restauration. Viennent ensuite le textile et cuir, puis les industries métalliques et mécaniques ; dans l’immobilier, 60% des entreprises en arrêt d’activité.

Les chefs d’entreprise de plus en plus préoccupés par ces temps de morosité économique due à la pandémie du coronavirus, et bien des employés redoutent l’utilisation massive des licenciements économiques, vus comme le couloir qui va les expédier dans la précarité.

Des banquiers font déjà l’option des licenciements massifs avec des motifs comme ce qu’un responsable juridique d’une grande banque appelle « la non-atteinte d’objectif de production par un salarié ou la perte d’employabilité ».

Selon L’Economiste, les prévisions du secteur bancaire sont des plus sombres avec la montagne des créances en souffrance : 77 milliards de DH à fin juillet 2020. Les impayés de crédits à la charge des entreprises est de 44 milliards de DH. La Banque centrale redoute une hausse des créances non honorées. « Le Maroc voit sa cote de risque révisée. Elle passe du risque faible à risque modéré ».

Ainsi, certains praticiens du droit, au regard de la forte sollicitation des consultations sur l’opportunité et le coût financier d’un licenciement massif, annoncent une grande saison de procédures collectives, fait savoir la même source.

Devant ce sombre tableau, le patronat plaide pour la flexibilité du code du travail avec « la réduction de la masse salariale pour sauver l’entreprise ».

Tags : Emploi - Crise économique - Chiffre d’affaires - Effondrement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Royal Air Maroc : vague de licenciements en perspective

On en sait un peu plus sur les raisons de la convocation du comité d’entreprise de ce jour à Royal Air Maroc (RAM). La direction entend procéder à des licenciements afin de faire...

Les choses se précisent pour les licenciements à Royal Air Maroc

La gouverneure de Hay Hassani, Khadija Benchouikh a donné carte blanche à la direction de Royal Air Maroc (RAM) pour opérer les licenciements économiques. D’ores et déjà, l’avocat...

Voici les trois épreuves qui attendent l’économie marocaine

Analysant les récents développements observés sur les scènes internationale et nationale, Mohammed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de...

Défaillances d’entreprises : le Maroc sous menace permanente

Les entreprises marocaines vont connaître une augmentation de 14% des défaillances cette année, ce qui représente plus du double de l’augmentation de 6% que le pays a connue en...

Nous vous recommandons

Le corps d’un Marocain mutilé découvert dans un sac poubelle près de Metz

Le corps sans vie d’un Marocain, « partiellement mutilé », a été retrouvé dans un sac-poubelle à Argancy, près de Metz (Moselle), le 13 décembre 2021. L’autopsie a révélé un décès par mort violente.

Ouarzazate : 25 ans de prison pour les assassins de la petite Naïma

Les deux hommes poursuivis pour l’enlèvement et le meurtre de la petite Naïma ont été condamnés, jeudi, à 25 ans de prison par la cour d’appel de Ouarzazate. Le drame s’est produit il y a environ un an. Les restes de la jeune fille ont été retrouvés dans les...

Expulsion de l’imam Mohamed Toujgani : un signal au Maroc ?

Le retrait du permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, et par ailleurs d’origine marocaine, serait un signal au Maroc. La Belgique avait entre-temps dénoncé l’ingérence et l’espionnage marocain dans le cadre...

L’émouvant témoignage d’un Marocain homosexuel qui a vécu « l’enfer » depuis l’âge de 10 ans

Nabil (nom d’emprunt) est un Marocain de 42 ans qui dit avoir été violé par un oncle à l’âge de 10 ans, renié par sa famille, persécuté et emprisonné plus tard au Maroc pour son homosexualité. Il raconte « l’enfer » qu’il a vécu avant de rejoindre...

Cristiano Ronaldo attendu à Marrakech

Cristiano Ronaldo se rendra prochainement au Maroc pour l’inauguration de Pestana Marrakech. Cet hôtel de luxe appartenant au joueur et dont l’inauguration a été plusieurs fois reportée en raison de la pandémie du coronavirus, mais aussi du retard accusé...

Maroc : ils trouvent 40 000 dollars par hasard, et les confient à la police

À Fès, deux mineurs ont rapporté 40 000 dollars à la police après avoir découvert l’argent à proximité d’un supermarché très connu dans la ville.

Les vraies raisons de l’annulation du concert de Maluma au Maroc

Après les folles rumeurs alimentées sur les réseaux sociaux, la star colombienne Maluma évoque les raisons qui sous-tendent l’annulation de son concert qui devait avoir lieu au grand stade de Marrakech le 1ᵉʳ juillet, et qui s’inscrivait dans le cadre de sa...

Plus de 800 000 euros arnaqués à une famille française au Maroc

Sous couvert de conseils en investissement dans le Bitcoin, un jeune Marocain a monté un plan pour soutirer plus de 800 000 euros à une famille française et à ses proches. Une plainte pour escroquerie à la cryptomonnaie a été déposée à...

Le Maroc participe à Miss Univers 2021

Le Maroc participe à la 70ᵉ édition du concours Miss Univers, prévue en Israël. Un retour historique pour le royaume dont la dernière participation remonte à 1980.

Le blues des restaurateurs marocains

L’été 2021 devait apporter un peu d’espoir aux professionnels du tourisme et de la restauration. Mais avec les nouvelles mesures de restriction mises en place pour faire face à la flambée des cas de contamination enregistrée ces dernières semaines, c’est à...