Inezgane : deux individus déférés pour le meurtre d’un policier

8 mai 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le tribunal d’Agadir a déféré vendredi deux individus, soupçonnés d’être impliqués dans la mort d’un policier à Inezgane. Très affectés par l’incident, les habitants ont appelé à renforcer la sécurité et les services de santé dans les quartiers populaires.

Policier exerçant à Marrakech, la victime était venue rendre visite à sa famille. Il s’est interposé dans une bagarre de voisinage, mais il a reçu un coup de couteau au niveau du cou et succombera plus tard, des suites de ces blessures à l’hôpital.

A lire : Casablanca : un policier en prison après la mort d’un jeune

Auteur du coup de couteau fatal, le principal suspect a été interpelé par les éléments de la sûreté de la ville avant d’être placé en garde à vue. Le second, qui n’est autre que la deuxième personne impliquée dans la dispute avait pris la fuite avant d’être arrêtée. Les deux individus ont été déférés devant le parquet compétent près la Cour d’appel à Agadir.

Lors des funérailles du jeune policier, les habitants ont dénoncé une désorganisation des services des urgences de la ville qui ont dû prendre en charge la victime. Ils ont également appelé à renforcer la sécurité et notamment au niveau des quartiers populaires pour lutter contre le trafic de drogues et la délinquance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Inezgane - Décès

Aller plus loin

Malaga : un Marocain paraplégique tire sur un garde civil

Un jeune homme d’origine marocaine, armé, s’est retranché lundi dans une maison à Mijas (Malaga), d’où il a ouvert le feu, blessant un garde civil au pied.

Casablanca : un policier en garde à vue après un accident mortel

La police judiciaire de Casablanca a soumis un agent de police motard à une enquête judiciaire suite à un accident de la route ayant causé la mort d’un individu et deux blessés...

Le BCIJ revient sur les circonstances du meurtre d’un policier à Casablanca

Quelques jours après l’assassinat d’un policier et l’arrestation de trois individus affiliés à Daech, le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ),...

La traque continue pour trouver les meurtriers du policier retrouvé calciné

Plusieurs suspects ont été arrêtés en début de semaine à Berrechid, Tanger et Saidia dans le cadre de l’enquête menée par les éléments de la BNPJ et de la DGST sur le meurtre du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.