Recherche

Insolite : Une fatwa pour frauder l’assurance et falsifier les documents

© Copyright : DR

23 juin 2014 - 20h51 - Société

L’érudit musulman Abderrahman Sekkach, docteur en études islamiques, vient de proclamer une fatwa pour le moins étrange. Selon lui, il serait permis aux employés et fonctionnaires de falsifier les documents qu’ils présentent à l’assurance maladie en vue d’obtenir un remboursement plus conséquent.

Selon Chouftv : « Cheikh Abderrahman Sekkach, le docteur en études islamiques et cheikh qui répond aux questions des auditeurs, chaque vendredi matin, lors d’un programme radiophonique émis par une radio privée (Chada FM), vient de sortir une étrange fatwa. En effet, ce dernier a légitimé aux fonctionnaires et aux employés, la falsification des documents qu’ils présentent à la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale) pour être remboursés des frais qu’ils paient pour leurs soins quand ils sont malades ».

Toujours selon la même source, l’argumentation de Sekkach se base sur le fait que la CNSS ne rembourse que très peu les frais médicaux des fonctionnaires et salariés en tous genres. Ce fait devrait (légalement d’un point de vue religieux) autoriser ces derniers à falsifier les documents qu’ils obtiennent de la part des médecins et des pharmaciens.

Une condition quand même

Il n’est pas possible, selon le Cheikh, de faire cela à outrance. On peut certes, selon ce dernier, falsifier les documents pour obtenir un plus grand remboursement mais on ne doit pas (dans le remboursement) dépasser le montant réel des frais médicaux que l’on a dû dépenser. Elémentaire…

Fatwas en tous genres

Quelques exemples viennent démontrer que des fatwas étranges existent en tous les genres. Par exemple, pour ne citer que les plus récentes, à en croire une fatwa proclamée en février dernier, le voyage sur la planète Mars serait haram. Cette fatwa a été promulguée par l’Autorité générale des Affaires islamiques aux Emirats Arabes Unis. Cette dernière autorité se base sur le fait que ce voyage présente un risque certain pour la vie de l’homme et est donc contraire aux préceptes de l’Islam. En effet, selon cette fatwa, toute personne qui entreprend ce dangereux voyage met sa vie en péril, ce qui pourrait l’exposer au même châtiment divin réservé aux individus qui se suicident.

Autre drôle de fatwa, celle-ci en janvier dernier, le divorce par SMS serait halal d’après une fatwa de cheikh Abdelbari Zamzami. Selon cet érudit, le mari peut répudier son épouse en se contentant de l’en informer par SMS, téléphone, courriel ou même Facebook.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact