Démenti autour de l’interdiction des importations des produits pétroliers russes au Maroc

15 mars 2023 - 07h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Nadia Fettah Alaoui, ministre des Finances, a apporté un démenti formel au sujet de l’interdiction des importations des produits pétroliers russes au Maroc à la suite des sanctions occidentales sur les dérivés pétroliers en provenance de Moscou.

Répondant à une question du parti socialiste au Parlement sur les justificatifs de l’origine d’importation des produits pétroliers au port de Tanger-Med, la ministre a indiqué que les importations russes de gasoil ont augmenté de 13 %, au cours de la période allant de début janvier au 27 février 2023. « La part des importations de gasoil russe était de 9 % en 2020 et a chuté à 5 % en 2021, avant de remonter à 9 % en 2022 », a-t-elle expliqué.

À lire : Du diesel russe importé frauduleusement à Tanger Med ?

Le prix moyen de la tonne de gaz russe atteignait 9 522 dirhams (916 dollars), contre 10 138 dirhams (975 dollars) la tonne pour le reste des importations de gaz en provenance d’autres pays, a précisé Nadia Alaoui, soulignant que le prix évoqué dans la question du bloc parlementaire, avec le calcul du taux de change moyen du dollar (1 771 dirhams la tonne) reste de loin du prix moyen négocié.

Sujets associés : Russie - Importations - Moscou - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

Du diesel russe importé frauduleusement à Tanger Med ?

L’Union socialiste des forces populaires (USFP), parti d’opposition, a adressé une question parlementaire à la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, au...

La Russie accélère ses exportations de carburant vers le Maroc

Afin d’échapper au nouvel embargo de l’Union européenne qui prend effet dès ce dimanche 5 février 2023, la Russie a accéléré ses exportations de diesel vers le Maroc et la Turquie.

On en sait un peu plus sur les importations du gasoil russe au Maroc

Un député socialiste a adressé une question écrite à la ministre de la Transition énergétique Leila Benali au sujet de l’importation croissante du gasoil russe au Maroc il y a...

Gaz russe au Maroc : vers la mise en place d’un commission d’enquête parlementaire ?

L’importation par le Maroc du gaz russe préoccupe les députés de l’opposition réunis au sein des groupes parlementaires du Mouvement populaire (MP) et du Parti du progrès et du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Maroc : importations en hausse, les exportations en baisse

Au premier semestre de l’année, les importations marocaines ont atteint 365,5 MMDH, en progression de 44,2% par rapport à la même période en 2021. En revanche, les exportations ont montré des signes de ralentissement s’établissant à 215 MMDH contre...

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.