Le mariage d’Isabel Pantoja et de son fiancé marocain provoque la discorde familiale

20 février 2023 - 21h50 - Espagne - Ecrit par : P. A

La chanteuse espagnole Isabel Pantoja et son fiancé marocain, Achraf Beno, convoleront en justes noces en octobre, probablement sans l’accord et la présence de leurs plus proches parents qui n’approuvent pas cette union.

Les désaccords entre Isa Pantoja et son frère Kiko et sa mère Isabel, entre cette dernière et son futur gendre, Achraf Beno, et le prétendu rejet des parents de ce dernier envers la fille de l’artiste espagnole, jettent de sérieux doutes sur la tenue de ce mariage qui devait initialement avoir lieu à Dakhla au Sahara et qui se déroulera finalement en Andalousie, à Cadix ou à Séville. Isa portera à l’occasion deux robes, une robe de mariée blanche et un caftan marocain, rapporte La Razón.

« Les parents d’Achraf n’aiment pas Isa. Elle ne leur rend pas visite. Et quand ils le font, Isa reste dans la voiture et Achraf monte seul à l’étage. Les relations entre Beno et son père ne sont pas bonnes non plus : c’est un homme très travailleur, une belle personne, et il n’aime pas le monde du spectacle et tout ça. Il aimerait que son fils travaille dans un autre domaine », a confié la semaine dernière, un voisin des Beno dans l’émission “Sálvame”.

À lire : Les parents de la princesse Maria Laura font l’éloge de leur futur gendre franco-marocain

En réponse à cette déclaration, Isa Pantoja a assuré avoir « une relation » avec les parents de son fiancé marocain. « Ce n’est pas vrai que nous ne nous entendons pas. Je suis allée chez eux, mon fils est même resté chez eux quand je devais travailler. Je n’ai pas apprécié le fait que “Sálvame” emmène tout cela sur le terrain de la religion et du machisme. Je pense que c’est fort et très sérieux, car ce sont ces commentaires qui font que les réseaux sociaux sont pleins de messages de haine », a-t-elle clarifié.

Achraf « souffre beaucoup » de la situation et du fait que ses parents ne seront pas à ses côtés en ce jour si important de sa vie, confie un de ses proches qui souligne que le jeune homme n’a aucun contact avec sa belle-mère depuis qu’il a traité les Pantojas de « famille de merde ». La belle-mère devrait chanter à la réception du mariage. En revanche, le beau-frère d’Achraf, Kiko, qui est en froid avec Isa, ne serait pas de la partie. En attendant, Isabel Pantoja poursuit sa tournée aux États-Unis. Après Miami et New York, elle se rendra à Los Angeles et à Porto Rico.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Mariage - MRE - Achraf Beno

Aller plus loin

Les parents de la princesse Maria Laura font l’éloge de leur futur gendre franco-marocain

Après leurs fiançailles, la princesse Maria Laura de Belgique et son prince charmant franco-marocain William Isvy, se marient bientôt. Le prince Lorenz et la princesse Astrid...

L’actrice anglaise Cheryl Fergison dévoile le visage de son compagnon marocain

En 2011, l’actrice anglaise Cheryl Fergison s’est remariée avec un Marocain. Elle a récemment dévoilé le visage de son compagnon avec des clichés attendrissants.

Une chanteuse mexicaine révèle sa relation avec un prince marocain

L’ex-chanteuse et actrice, Pilar Montenegro, aurait eu une liaison avec un prince du Maroc, a annoncé l’ancienne membre de Garibaldi, Luisa Fernanda. Le roi Hassan II se...

Mariage d’un milliardaire à Marrakech

Un célèbre homme d’affaires indien, gourou l’investissement, se marie avec sa fiancée dans un hôtel à Marrakech.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...