Jamel Debbouzze "davantage motivé" après l’attentat de Marrakech

4 mai 2011 - 09h45 - Culture - Ecrit par : J.L

Habitué du café Argana, théâtre de l’attentat de Marrakech qui a fait 16 morts et 21 blessés, Jamel Debbouze s’est déclaré effondré par ce tragique évènement. Son frère y était d’ailleurs un quart d’heure avant, confie-t-il à Europe 1. Aujourd’hui, Jamel se dit "davantage motivé" pour soutenir l’humour, les artistes et surtout les Marocains.

"Ce qui s’est passé est horrible mais ça nous a motivés davantage pour continuer et soutenir l’humour, les artistes et surtout les Marocains. On est de tout cœur avec le Maroc."

Pour son festival international d’humour, le "Marrakech du rire", Jamel prévoit un programme des plus riches, auquel sont conviés Florence Foresti, Patrick Timsit, Omar et Fred et les jeunes talents du Jamel Comedy Club.

Prévu du 8 au 12 juin, le "Marrakech du rire", c’est aussi des spectacles à la place Jamâa El-Fna, lieu même du tragique attentat. L’objectif étant de convaincre que l’on peut "continuer à vivre" et de "faire progresser les mentalités" avec le "rire", explique Jamel.

La soirée de gala du "Marrakech du rire", qui aura lieu le 11 juin au Palais Badia de Marrakech, sera diffusée quant à elle en septembre prochain sur M6.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Jamel Debbouze - Festival - Terrorisme - Attentat de Marrakech - Marrakech du rire

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Qualification du Maroc en coupe du monde : les messages des célébrités inondent la toile

Depuis jeudi soir, les messages s’enchainent pour féliciter les Lions de l’Atlas après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Quelques célébrités ont également diffusé sur internet des vidéos exprimant leur joie.

Jamel Debbouze dans la nouvelle saison de « Lol : qui rit, sort ! » ?

Si le souhait de Philippe Lacheau venait à se concrétiser, l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze participera à la saison 4 de « Lol, qui rit ! », dont le tournage devrait bientôt débuter.

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Après « H », Jamel Debbouze revient avec « Terminal »

Canal+ a confirmé cette semaine que la série « Terminal », projet de l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, suivra la lignée de la célèbre série « H » qui a connu un très gros succès au début des années 2000.

Jamel Debbouze lance "Terminal", 25 ans après "H"

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze retrouve son confrère Ramzy Bedia dans le cadre d’un nouveau projet pour Canal+. Le duo est connu pour son rôle dans la série à succès H (1998-2002).

Riyad : Les disputes entre chanteurs marocains gâchent la soirée

Petite guéguerre entre artistes marocains lors du Festival de Riyad, le plus grand festival de musique du Moyen-Orient. Alors que certains n’ont pas apprécié l’ordre de passage sur scène établi par les organisateurs, d’autres ont passé plus de temps...

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.