L’autopsie des deux Espagnols tués par la Marine marocaine révèle des traces de coups

25 décembre 2013 - 18h24 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

L’autopsie pratiquée par les autorités espagnoles est sans appel. Les deux Espagnols tués le 27 octobre dernier par la marine marocaine ont été frappés au thorax et au visage, avant d’être tués. C’est ce qu’a révélé l’autopsie réalisée le 31 octobre dernier et dont les résultats viennent d’être dévoilés.

Lors d’une conférence de presse organisée lundi par les parents des victimes, Driss Mohamed et Abdeselam Ahmed, ceux-ci ont révélé la présence d’une balle dans l’abdomen de Pisly et d’une autre balle dans le cou d’Emin. Mais l’autopsie fait également état de la présence de traces de coups sur les visages des deux victimes.

Néanmoins, comme les deux corps "ont été jetés à la mer avant d’être repêchés par la marine royale", il a été impossible pour le médecin légiste de déterminer la distance de tir des balles, mais les parents sont convaincus que celles-ci ont été tirées de près, comme "le prouvent les brûlures sur le cou d’une des victimes".

La version contredit celle donnée par les autorités marocaines. Selon un communiqué publié le 4 novembre dernier, "l’embarcation, qui a pris la fuite à l’approche d’une unité de la marine royale et refusé d’obtempérer malgré les injonctions répétées, a tenté une manœuvre de collision avec cette unité, (...) les éléments de la Marine Royale ont effectué un tir de sommation de 5 cartouches puis un tir au but qui a blessé mortellement les 2 occupants".

Les explications données par les autorités marocaines début novembre dernier ne semblent pas avoir convaincu les autorités espagnoles, qui exigent aujourd’hui que lumière soit faite sur cette affaire. Le Ministère des Affaires étrangères ainsi que l’ambassade d’Espagne au Maroc ont envoyé des demandes écrites aux autorités marocaines leur demandant de fournir rapidement d’autres informations utiles pour l’avancement de l’enquête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Nador - Melilla - Ambassades et consulats - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Marine Royale Marocaine

Aller plus loin

Melilla : nouvelle manifestation des familles d’Emin et Pisly

Les familles d’Emin et de Pisly prévoient de manifester ce vendredi 27 août à Melilla pour réclamer justice. Comme tous les mois depuis la mort en 2013 des deux jeunes hommes,...

Les familles des deux Espagnols tués par la Marine marocaine en 2013 réclament toujours justice

Les familles, proches et amis d’Emin et Pisly, les deux Espagnols tués par la Marine marocaine en 2013, ont manifesté ce lundi à Melilla pour réclamer justice.

Les familles d’Emin et Pilsy vont manifester à Melilla pour réclamer justice

Les familles et proches d’Emin et Pilsy, les deux jeunes Espagnols tués le 27 octobre 2013 par la Marine marocaine, prévoient de manifester le 27 octobre prochain devant la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...