"Le Maroc tue, l’Espagne se tait"

10 novembre 2013 - 22h41 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

"Le Maroc tue, l’Espagne se tait", tel est l’un des slogans scandés par les manifestants, en majorité des amis, des deux espagnols tués il y a deux semaines par la marine royale marocaine, après une course poursuite en mer.

Environ 300 personnes ont manifesté ce dimanche pour réclamer la justice après le décès il y a deux semaines de "Pisly et Emin", deux jeunes habitants de la ville de Melilla, morts après "un incident" avec la marine royale marocaine au large des côtes marocaines.

Pour les manifestants, les autorités espagnoles doivent exiger une enquête indépendante aux autorités marocaines pour "l’assassinat" des deux jeunes de Melilla. "Ce n’est pas un incident, mais bien un assassinat", allant même jusqu’à scander "Le Maroc Tue, et l’Espagne se tait"

Selon les parents des deux jeunes, Abdselam Ahmed et Dris Mohamed, dont les propos ont été rapportés par l’agence EFE, disent méconnaitre les causes et les circonstances de la mort de leurs enfants. Pour l’instant aucune information ne leur a été donnée concernant les autopsies pratiquées à Nador, ni même à Melilla.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Nador - Droits et Justice - Melilla

Aller plus loin

Les familles des deux Espagnols tués par la Marine marocaine en 2013 réclament toujours justice

Les familles, proches et amis d’Emin et Pisly, les deux Espagnols tués par la Marine marocaine en 2013, ont manifesté ce lundi à Melilla pour réclamer justice.

Les familles d’Emin et Pilsy vont manifester à Melilla pour réclamer justice

Les familles et proches d’Emin et Pilsy, les deux jeunes Espagnols tués le 27 octobre 2013 par la Marine marocaine, prévoient de manifester le 27 octobre prochain devant la...

Melilla : nouvelle manifestation des familles d’Emin et Pisly

Les familles d’Emin et de Pisly prévoient de manifester ce vendredi 27 août à Melilla pour réclamer justice. Comme tous les mois depuis la mort en 2013 des deux jeunes hommes,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.