Recherche

Maroc : l’armée va sévir contre des jeunes appelés

© Copyright : DR

11 septembre 2019 - 14h20 - Société

En formation dans les centres de Guercif et d’El Hajeb , quatre appelés au service militaire ont été arrêtés pour avoir refusé d’obéir à des ordres directs qui leur ont été donnés. Après avoir été auditionnés par la Gendarmerie royale durant leur garde à vue qui a duré quarante-huit heures, ils attendent à la prison militaire de Salé leur procès qui démarre le 24 septembre prochain.

Le service militaire est l’autre nom de la discipline. Quatre appelés en formation dans les centres de Guercif et d’El Hajeb l’ont appris à leurs dépens. En effet, selon Le360, ils ont refusé d’obtempérer à des ordres des officiers chargés de leur formation tout en leur portant des injures.

C’était au cours d’un exercice d’éducation physique et sportive. Une attitude indigne du prestige et de la rigueur qu’impose le service militaire. Les officiers responsables des deux centres de formation se sont référés à la hiérarchie militaire compétente qui a immédiatement ordonné l’arrestation des mis en cause et l’ouverture d’une enquête.

Auditionnés par la Gendarmerie royale après quarante-huit heures de garde à vue, ces appelés ont ensuite été transférés devant le parquet compétent au Tribunal militaire permanent des Forces armées royales (FAR) de Rabat. Selon Le360, ils sont poursuivis pour refus d’exécuter les ordres des supérieurs, désobéissance et insolence.

Ils méditent sur leurs actes à la prison militaire de Salé. Ils comparaîtront le 24 septembre prochain et, déjà, leurs avocats, en guise de système de défense, précisent que les quatre appelés avaient rejoint de leur propre gré le service militaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact