Recherche

Le beau geste des jeunes Molenbeekois en faveur des plus démunis

© Copyright : DR

24 février 2021 - 14h00 - Monde - Par: S.A

Tarek, président de l’association Espoir Molenbeek et d’autres jeunes Molenbeekois font œuvre utile en ces temps de crise sanitaire liée au coronavirus. Ensemble, ils apportent de l’aide aux personnes fragilisées.

« Les terrains de foot ont rapidement fermé à cause du Covid, donc je me suis dit qu’on allait utiliser nos ressources pour préparer et distribuer des colis alimentaires. Rapidement, on a eu des demandes de livraison à Molenbeek, Anderlecht, Koekelberg, Jette, Strombeek. Ces communes comptent beaucoup de quartiers défavorisés et de sans-papiers donc la demande est énorme », a confié à La Dernière Heure Tarek, président de l’association Espoir Molenbeek, l’un des premiers à sonner la mobilisation.

Plusieurs collectifs, dont ASBL Confinement et Chicago Back mais aussi, les équipes Anissa cuisine Bruxelles et Anvers mettent aussi la main à la pâte. « On peut aller jusqu’à 300 colis par jour. On distribue des repas chauds du lundi au vendredi. C’est souvent le seul repas de leur journée, donc on essaie qu’il soit le plus complet possible, en fonction de ce qu’on reçoit de la banque alimentaire et des dons des citoyens, explique Maryam, une mère engagée. Le soir, les hommes assurent les maraudes. Et le week-end, on se relaie pour collecter des vêtements et couvertures ».

Ils entendent poursuivre ces actions qu’ils mènent depuis un an en faveur des plus démunis. « Comme tout le monde, on pensait que ça ne durerait que quelques mois. On s’en sort au jour le jour avec les dons des citoyens. Ce qu’on remarque, c’est surtout le manque d’aides gouvernementales, déplore Maryam. Certains politiques sont venus voir ce qu’on fait, ont pris un selfie et sont repartis comme s’ils étaient à l’origine du projet, sans nous apporter aucun soutien ».

Depuis janvier, certains jeunes rendent leurs actions visibles sur « Tv Molenbeek peuple ». Une web TV lancée sur Facebook et Snapchat. « Personne ne s’intéresse à ce que les jeunes des quartiers font de bien. Tout le monde est toujours là pour filmer la casse mais jamais le reste. Ce projet, ça les encourage à faire plus de positif parce qu’ils ne sont plus dehors, à tenir les murs, estime Maryam. Ils ont l’habitude d’être en rue. Ne plus pouvoir y être du jour au lendemain, c’était compliqué pour eux. Donc les colis, c’est une belle manière d’y rester. »

Mots clés: Bruxelles , Molenbeek

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact