Le djihadiste Gelel Attar affiche son opposition à la déchéance de sa nationalité belge

14 février 2021 - 12h20 - Ecrit par : S.A

Le djihadiste belgo-marocain Gelel Attar a affiché, par le biais de son avocat, son opposition à la déchéance de sa nationalité belge devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Cette déchéance avait été prononcée en juillet dernier après sa condamnation dans l’affaire «  Zerkani  » pour des faits de terrorisme, son implication présumée dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Le Belgo-marocain Gelel Attar alias « Abou Ibrahim » s’était lié d’amitié avec Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats perpétrés le 13 novembre 2015 à Paris, et de Chakib Akrouh, l’un des tueurs des terrasses, fait savoir La Capitale. Le djihadiste est connu de la justice belge surtout à travers le dossier de la filière terroriste jugée en juillet 2015, à Bruxelles, – dit dossier « Zerkani » – du nom d’un des plus importants recruteurs de djihadistes belges de ces dernières années. Plus d’une trentaine de prévenus avaient été convoqués dans le cadre de cette affaire. Absent à son procès tout comme plusieurs autres prévenus, Gelel avait écopé de cinq ans de prison.

Le djihadiste aujourd’hui âgé de 30 ans avait rencontré Khalid Zerkani à Molenbeek après s’y être installé en décembre 2011. Lors de son procès, il a été considéré comme le bras droit du prédicateur, car il l’avait hébergé à son domicile en 2012, et avait organisé plusieurs réunions, chez lui, pour convaincre d’éventuels candidats au départ, avec tout un matériel d’endoctrinement. La justice belge avait également reproché au djihadiste d’avoir encouragé de jeunes recrues à diverses activités délictueuses (vols, petits larcins, etc.), afin de financer les départs vers la Syrie.

Gelel avait fait face à d’autres ennuis judiciaires en Belgique. Il avait été interpellé pour avoir accompagné jusqu’en Syrie, par avion, en janvier 2013, Chakib Akrouh. Le jeune homme avait confié à sa famille que c’est le Belgo-Marocain, qui l’avait encouragé. Les deux hommes avaient été radiés des registres de la population de Molenbeek quelques mois après leur départ, mais Gelel est toutefois vite rentré en Belgique via l’Allemagne, avant de rallier le Maroc la même année.

Le 15 janvier 2016, le Belgo-marocain avait été arrêté à Casablanca. Il « serait en relation directe avec les terroristes qui ont perpétré les actes barbares de Paris, le 13 novembre dernier », avait précisé le ministère marocain de l’Intérieur. L’homme avait intégré la mouvance de djihadistes marocains « Jabhat Al Nosra », avant de rejoindre les troupes de Daech. Il a notamment combattu au sein de la katiba des « muhajirin » (« les immigrés », en arabe).

Tags : Belgique - Bruxelles - Terrorisme - Etat islamique - Daech - Attentat - Déchéance de la nationalité

Aller plus loin

Attentats de Paris : la justice belge auditionne les complices d’Abdelhamid Abaaoud

La justice belge a entamé depuis le mardi 2 février, l’examen des charges qui pèsent sur 20 complices présumés des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Cette étape...

Des Marocains perdent leur nationalité belge

Condamnés par défaut en Belgique pour terrorisme, treize combattants — majoritairement des Belgo-Marocains — partis en Syrie ou en Afghanistan, ont été déchus de leur nationalité...

Belgique : une Marocaine risque de perdre la nationalité belge

Une combattante de l’État islamique, originaire de Borgerhout, Saïda El Mimouni, a été condamnée, jeudi, à une peine de cinq ans de prison.

Belgique : il sera plus difficile de déchoir les djihadistes de leur nationalité

La proposition de loi de la N-VA qui visait la déchéance obligatoire de la nationalité en cas de terrorisme ne passera pas. La commission de l’Intérieur de la Chambre l’a rejetée,...

Nous vous recommandons

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer des visas pour les anciens transporteurs, notamment ceux de la zone...

Botola Pros : voici les primes reçues par les clubs marocains

La prime touchée par le Wydad Casablanca (WAC) suite à son sacre en « Botola Pros » marocaine de football cette saison, s’élève à 3 millions de DH. De l’oxygène pour les caisses du club asphyxiées par des...

Pays-Bas : découverte de résidus chimiques dans des oranges marocaines

Les douanes néerlandaises ont découvert des résidus chimiques dans des oranges marocaines importées aux Pays-Bas. Il s’agit du chlorpyrifos, un produit chimique, qui agit comme poison de contact, et dont l’utilisation a été interdite en 2021 par l’agence...

France : un air brûlant en provenance du Maroc à l’origine d’un nouvel épisode caniculaire

Un air brûlant en provenance du Maroc va provoquer une nouvelle semaine caniculaire en France, où les températures vont grimper jusqu’à 40 degrés.

Retour sur les quatre mois d’agonie du Marocain décédé à Majorque

Le frère de Mohamed Youb, le jeune marocain agressé en juillet à Cales de Mallorca et décédé en novembre à l’hôpital de Son Espases, raconte comment ce dernier a lutté contre la mort pendant ces quatre mois de...

MRE : l’opération Marhaba pour redynamiser le tourisme marocain

Suspendue pendant deux ans à cause de la pandémie de Covid-19, l’opération Marhaba a été relancée au grand bonheur des Marocains résidant de l’étranger qui rentrent au pays pour passer les vacances en famille ou revoir leurs parents, mais aussi des...

Maroc, destination moins chère que l’Espagne

Le Maroc est « beaucoup moins cher » en termes de budget limité que l’Espagne pour les touristes. C’est ce qui ressort d’une étude comparative menée par un site spécialisé.

Trois orpailleurs mauritaniens tués dans une attaque marocaine au Sahara

Un bombardement aérien enregistré lundi dans le sud-est du Sahara aurait tué trois orpailleurs mauritaniens et fait quatre blessés. Certains observateurs mauritaniens soupçonnent le Maroc d’être l’auteur de cette nouvelle...

Les Marocains font pression sur la Tunisie, en boycottant ses produits

Au lendemain de la crise diplomatique entre Rabat et Tunis, des appels au boycott des produits tunisiens sont lancés sur les réseaux sociaux au Maroc. Les internautes multiplient les initiatives pour exprimer leur...

Sahara : la Chine ne s’aligne pas derrière l’Algérie

Alors que l’Algérie s’attendait à ce que la Chine s’aligne sur sa position sur le Sahara, le pays de Xi Jiping esquive. Un nouveau revers pour la diplomatie algérienne secouée par la nouvelle position de l’Espagne sur le...