JO 2021 : les huit mois de préparation de Teddy Riner au Maroc

22 juillet 2021 - 12h40 - Sport - Ecrit par : G.A

En quête d’un troisième titre, le double médaillé olympique français Teddy Riner s’est exilé ces huit derniers mois au Maroc pour se préparer tant physiquement que mentalement. Une équipe de France 2 s’est intéressée au sportif qui pour avancer a fait de grands changements au sein de son équipe.

Après avoir passé dix ans à vaincre les plus grands champions de la discipline, le judoka français Teddy Riner a trouvé plus fort sur son chemin en la personne du Japonais Kokoro Kageura. C’était en février 2020. Depuis, il ne cesse de travailler pour revenir en force sur les tatamis, laver cet affront en décrochant un troisième titre.

À lire : Teddy Riner en stage au Maroc (photo)

Dans le documentaire consacré au sportif que France 2 va diffuser ce jeudi, on y décrit un homme qui a vu en cette défaite d’il y a un an, une opportunité de se décharger de la pression qui pesait sur ses épaules, rapporte francetvinfo.

Comme il n’y a jamais un sans deux, quelques mois plus tard, aux championnats de France par équipes, le poids lourd s’incline une nouvelle fois. Un déclic s’opère en lui et il part s’isoler à Marrakech au Maroc pour réfléchir à sa carrière et prendre les décisions qui s’imposent. C’est donc sous le paysage ensoleillé du Maroc qu’il a choisi de se mettre au vert pour préparer les JO de Tokyo . «  J’avais besoin de m’éloigner de tout le monde, j’avais besoin de me reconcentrer sur moi  », confie-t-il.

À lire : Mohammed VI a-t-il aidé en secret le judoka Teddy Riner ?

Réalisé par Benoît Durand, Brice Baubit et Laurent Lefebvre, le documentaire «  Teddy Riner, la quête  » retrace l’histoire du sportif, ses efforts et les nombreux changements intervenus dans la carrière de celui qui, au-delà de l’échec, des doutes, des remises en cause, des blessures, ne désire qu’une seule chose aujourd’hui : redevenir le champion du monde de sa catégorie. Et cela passe par la médaille d’or à Tokyo. Cela ferait du Français le judoka le plus titré des Jeux olympiques à égalité avec le Japonais Tadahiro Nomura chez les moins de 60kg.

À lire : Coronavirus au Maroc : grosse galère pour Teddy Riner

Remporter cette médaille est si important pour le champion qu’il décide de modifier sa façon de s’entraîner, adoptant notamment des exercices de stimulation neurologique. Gros changement, il décide de se séparer de la moitié de son staff. «  À huit mois des Jeux, le risque est énorme  », s’inquiète Laurent Calleja, son entraîneur personnel depuis 2017, maintenu dans l’équipe. «  Même si tu as perdu deux fois, c’est quand même des gens qui t’ont fait gagner pendant dix ans  ». Mais Teddy Riner assume la décision et pense qu’il lui lui fallait opérer un choix peut être difficile mais indispensable. Il est prêt à tout pour retrouver son meilleur niveau.

Il est épaulé par sa compagne Luthna Plocus, qui comprend qu’à ce niveau de sa carrière, il veuille bousculer les habitudes pour se donner de nouvelles chances.«  Là, c’est un moment clef. Il sait ce qu’il fait et il a un très bon instinct. Il sait ce dont il a besoin, qui le sait mieux que lui ?  ».

Le documentaire «  Teddy Riner, la quête  », est diffusé ce jeudi 22 juillet à 21h05 sur France 2, ainsi que sur france.tv.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Japon - Judo - Jeux Olympiques de Paris 2024

Aller plus loin

Teddy Riner blessé lors de son stage à Rabat

Venu en stage de préparation à Rabat, le légendaire champion du monde et champion olympique en titre, Teddy Riner, s’est blessé au cours d’un entraînement. Le judoka français a...

Mohammed VI a-t-il aidé en secret le judoka Teddy Riner ?

Teddy Riner aurait-il bénéficié de l’intervention du roi Mohammed VIpour obtenir la renaissance de la section judo du PSG ? C’est ce que révèle une enquête de Mediapart qui...

Judo : la Marocaine Asmaa Niang est championne d’Afrique pour la cinquième fois

La judoka marocaine Asmaa Niang ajoute à son palmarès le cinquième titre de championne d’Afrique de judo. C’était le vendredi dernier, lors du championnat d’Afrique de la...

Face aux piètres résultats aux JO, la FRMB dissout la DTN 

La Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) a décidé de dissoudre la Direction technique nationale (DTN), y compris les cadres en charge des équipes nationales et de geler...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc aux JO de Paris : un casse-tête pour Tarik Sektioui

Alors que les Jeux Olympiques de Paris approchent, Tarik Sektioui, entraîneur de l’équipe olympique marocaine, compose avec un énorme casse-tête.

JO 2024 : des renforts de poids pour l’équipe du Maroc

La sélection olympique marocaine de football se renforce pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Nayef Aguerd, défenseur de West Ham, rejoindra Achraf Hakimi du Paris Saint-Germain et Yassine Bounou, gardien d’Al-Hilal, pour former un trio d’expérience...

Le Maroc domine la Namibie et rêve de Paris 2024

L’équipe nationale féminine marocaine de football s’est imposée 2 à 0 contre la Namibie. Cette victoire, acquise au grand stade de Marrakech jeudi, s’inscrit dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Brahim Diaz : Le Maroc lui offre le rêve olympique

L’une des raisons qui ont amené Brahim Diaz à choisir de jouer pour le Maroc est sans aucun doute la possibilité de participer aux Jeux olympiques Paris 2024. Pour réaliser ce rêve, l’attaquant du Real Madrid devrait obtenir l’accord préalable de son...

Le Maroc aux JO de Paris : Bonne nouvelle pour Tarik Sektioui

Tarik Sektioui, entraîneur de l’équipe olympique marocaine, a reçu le feu vert de plusieurs clubs européens pour intégrer certains joueurs marocains sur la liste finale des Lionceaux de l’Atlas devant participer aux Jeux Olympiques de Paris.

JO Paris 2024 : voici les primes des athlètes marocains

Les primes que percevront les athlètes marocains médaillés d’or, d’argent et de bronze qui participeront aux Jeux olympiques qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris sont connues.

Paris 2024 : Yassine Bounou, le joker du Maroc ?

Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas et Tarik Sektioui, l’entraîneur de l’équipe olympique tentent de convaincre le gardien de but de l’équipe marocaine et du club saoudien Al-Hilal FC, Yassine Bounou à rejoindre les olympiens, afin de...

Jeux olympiques : le Maroc espère créer la surprise au tournoi de football

L’équipe nationale olympique de football du Maroc a pour objectif de briller lors des Jeux olympiques de Paris et de franchir le premier tour de la compétition, a déclaré jeudi l’entraîneur Tarik Sektioui.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.

Jeux Olympiques : le Maroc en grande difficulté

L’équipe olympique du Maroc se prépare pour les Jeux olympiques de Paris, sans Abdessamad Ezzalzouli qui participe du 10 au 20 juillet avec son club, le Real Betis, à un stage d’entrainement en Autriche.