Recherche

Joe Biden va-t-il perdre l’électorat musulman ?

© Copyright : DR

25 août 2020 - 10h00 - Monde

Aux États-Unis, la polémique née autour des prises de position de l’activiste américaine d’origine palestinienne, Linda Sarsour qui soutient le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre Israël pourrait faire perdre l’électorat musulman au candidat du parti démocrate, Joe Biden.

Alors que les Républicains dénonçaient la présence de la militante Linda Sarsour qu’elle accuse d’antisémitisme à la Convention démocrate au cours de laquelle Joe Biden a été officiellement investi candidat de son parti, Andrew Bates, porte-parole du favori démocrate a donné un coup de pied dans la fourmilière.

« Joe Biden est un fervent partisan d’Israël a lutté tout au long de sa vie contre l’antisémitisme. Naturellement, il condamne les prises de position de Linda Sarsour et s’oppose à la campagne BDS », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il ajouté que la militante « ne jouait aucun rôle dans la campagne électorale ».

Ces déclarations ont suscité moult réactions. « Le Parti démocrate dira que nous sommes ‘une grande famille’. Cela veut dire qu’il devra accepter la présence de personnes en son sein avec lequel il n’est pas d’accord », a réagi Linda Sarsour. Celle-ci a reçu le soutien de plusieurs organisations musulmanes comme le Conseil des relations islamo-américaines (CAIR), l’Institut arabo-américain (AAI) ou encore l’organisation Emgage qui mobilisent l’électorat musulman.

Face à la polémique, les principaux collaborateurs de Joe Biden ont présenté, dimanche 23 août, des excuses aux activistes démocrates de premier plan arabes et musulmans, fait savoir Middle East Eye. Mais les militants exigent désormais des excuses publiques puisque M. Bates avait fait des déclarations publiques.

Mots clés: États-Unis , Israël , Palestine , Religion , Elections

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact