Recherche

Maroc : Al Oula sanctionnée pour le sketch raciste de "Kahlouch" (vidéo)

© Copyright : DR

3 mars 2019 - 12h20 - Maroc

Le sketch d’Abdellah Elberkaoui, dans Stand Up, qui avait déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux en raison de son racisme présumé vient de valoir à la SNRT de se faire tirer les oreilles par la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) via une décision du Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle (CSCA) : un avertissement et une obligation de notifier la décision du Conseil et de le publier au bulletin officiel.

Abdellah Elberkaoui qui lors d’un sketch où il se faisait passer pour un migrant subsaharien est allé jusqu’à utiliser le terme « kahlouch », cela lors de l’émission humoristique Stand Up diffusé sur Al Oula au début du mois dernier, avait provoqué un tollé et suscité maintes indignations. La HACA a alors été saisie de l’affaire. Rappelons, comme le mentionne le CSCA dans un communiqué, qu’Abdellah Elberkaoui s’était présenté en ces termes : « (…) Je vous présente (nom du candidat), de (pays subsaharien d’origine) ... Kahlouch du Maroc ! (…) ».

Le CSCA vient de trancher ! Il déclare que « la SNRT, éditrice du service télévisuel public « AL OULA », a enfreint les dispositions en vigueur, notamment celles relatives à la dignité humaine ; Décide d’adresser un avertissement à la SNRT ; Ordonne la notification de la présente décision à la SNRT, ainsi que sa publication au Bulletin Officiel ».

On peut lire dans la décision du conseil un bon résumé, ou plutôt un angle approprié, pour comprendre le verdict : « Attendu que le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle considère que l’utilisation du qualificatif « kahlouch » de manière répétitive, bien qu’adopté en tant que nom de scène par le candidat lui-même, constitue un sobriquet, à connotation péjorative, renvoyant à sa couleur de peau ; ce qui, associé d’une part, au personnage incarné d’un immigrant d’Afrique subsaharienne, tel que représenté par la mise en scène, avec un accent caricatural, ainsi que d’autre part, les réactions des membres du jury et les acclamations du public sur le plateau, scandant le dit sobriquet, dépassent le caractère comique et confinent à la moquerie et au mépris, ce qui constitue donc une injure à connotation péjorative et à perception raciale, à l’égard d’une catégorie du public ».

Pour faire bref : Le sketch était bien raciste.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact