Kénitra renforce sa coopération avec le Val-d’Oise

23 avril 2007 - 11h27 - Ecrit par : L.A

Les responsables de la région de Kénitra misent sur l’ouverture à l’international pour accompagner le développement socioéconomique de la zone du Gharb. C’est dans cette vision qu’une convention de partenariat a été signée, la semaine dernière, entre le Centre régional d’investissement (CRI) de Kénitra et le Comité d’expansion économique du Val-d’Oise (CEEVO), département situé à la périphérie nord-ouest de l’agglomération parisienne.

Pour Yanick Paternotte, président du CEEVO et maire de Sannois, cette initiative permettra de réfléchir en commun sur des actions concrètes permettant la promotion de l’investissement et la création d’entreprises dans les deux régions, et ce, dans un esprit « gagnant-gagnant ».

Cette coopération vise quatre domaines : l’échange d’informations, la promotion, l’animation du milieu entrepreneurial et la collaboration sectorielle. Les deux parties se sont engagées d’échanger leurs expériences dans la création et la gestion de parcs d’activités économiques, industrielles et technologiques. « Le département du Val-d’Oise dispose d’une forte expertise dans la mise en place de pôles de compétitivité. Cela sera pour nous d’une grande utilité à un moment où notre région va se lancer dans cette expérience dans le cadre du plan Emergence », souligne Attari Jamal, directeur du CRI. Selon ce dernier, les premiers secteurs cibles seront l’agroalimentaire, l’offshoring et les câbles électriques pour l’industrie automobile. Le département français accumule un savoir-faire riche en matière de promotion des exportations qui sera mis au service du développement de la région de Kénitra. A ce propos, il convient de rappeler que le Val d’Oise bénéficie d’une situation stratégique.

Il est une porte d’entrée vers la métropole parisienne, et aussi un espace ouvert vers l’Europe. Sa notoriété internationale est renforcée par la présence sur son territoire de l’aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle qui abrite l’ Espace entreprises Val-d’Oise animé par le CEEVO. « Ce stand pourra être utilisé pour la promotion des exportations de la région du Gharb du Maroc », signale Paternotte. « Sur notre département, plus de 1.000 entreprises étrangères sont installées, soit sur un site de production ou de distribution. Et également près de 2.000 de nos sociétés pratiquent uniquement des activités destinées à l’export », ajoute-t-il. Dans ce cadre, une délégation marocaine est attendue prochainement au département français. Pour Paternotte, « l’objectif de cette visite est de faire connaître à nos chefs d’entreprises les opportunités d’investissement et d’implantation dans la région de Kénitra ».

Soulignons, enfin, que le département français abrite 4 pôles de compétitivité. Le premier concerne la filière image et multimédia. La santé et les sciences du vivant font l’objet du deuxième pôle. Les deux restants sont spécialisés respectivement dans la mobilité routière et les logiciels.

L’Economiste - Nour Eddine El Aissi

Tags : Coopération - Kenitra

Nous vous recommandons

Découverte d’une espèce méconnue de rhinocéros au Maroc

Des chasseurs de fossiles ont découvert les restes d’une espèce méconnue jusqu’ici de rhinocéros à Ouarzazate. Deux chercheurs ont mené une étude de paléontologie dont les résultats ont récemment été publiés.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Parmi les nouveautés du Guide de la douane marocaine à destination des Marocains du Monde, l’une se trouve en rapport avec le véhicule accepté dans le cadre de la procédure dite d’Admission temporaire...

Will Smith à Tanger pour le mariage d’Adil El Arbi (photos)

Will Smith est au Maroc. Le célèbre acteur hollywoodien se trouve actuellement à Tanger pour participer au mariage du producteur belgo-marocain Adil El Arbi et de la journaliste Loubna Khalkhali.

La reprise du tourisme dépend des conditions d’accès au Maroc

Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) se félicite de l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain. Il estime que la reprise du secteur touristique frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19 dépend des...

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Le Maroc a réagi officiellement aux propos du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, relatives au Sahara marocain, durant le débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés...

Vahid Halilhodzic désavoué, Hakim Ziyech sera au mondial

À quelques mois du démarrage de la coupe du monde, le président de la fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa (FRMF), a rouvert les portes à un retour de Hakim Ziyech en sélection, pourtant en conflit ouvert avec le sélectionneur Vahid...

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Ryanair va relier Agadir à 19 nouvelles destinations cet été

Ryanair a lancé mardi ses vols été 2022 au départ de l’aéroport d’Agadir, qui relieront la capitale du Souss à de nombreuses villes européennes, dont 19 nouvelles routes vers 10 pays européens.

Affaire Ghali : l’étau se resserre autour de Camilo Villarino

Le juge du tribunal d’instruction de Saragosse, Rafael Lasala, soupçonne Camilo Villarino, l’ancien directeur de cabinet d’Arancha González Laya, d’avoir caché des informations au deuxième chef d’état-major général de l’Air, Francisco Javier Fernández Sánchez,...

Le Maroc fortement exposé aux tsunamis

Des chercheurs espagnols du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) ont récemment indiqué dans une étude que des tsunamis éventuellement provoqués par des failles de saut directionnelles, comme celle d’Averroès dans la zone centrale de la mer...