La Knesset célèbre la Mimouna, fête traditionnelle des juifs marocains

14 avril 2023 - 12h10 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

La Knesset israélienne a connu un événement historique mercredi soir avec la célébration de la Mimouna, une fête traditionnelle des juifs marocains qui a été accueillie pour la première fois de son histoire en son sein. Cette cérémonie célèbre le retour à la consommation du pain levé (Hametz), qui était interdit pendant toute la semaine de Pâques.

À cette occasion, une grande tente marocaine traditionnelle a été dressée sur la place de la Knesset, ornée de meubles marocains traditionnels et décorée de grandes tables dressées pour les plats que les familles juives de Fès avaient l’habitude de servir. La plupart de ces plats sont à base de pâte levée. La cérémonie, qui était présidée par le président de la Knesset, Amir Ohana, aux origines rbaties, a rassemblé plusieurs ministres, députés, hauts fonctionnaires, leurs familles et des centaines de citoyens.

Les invités ont tenu à porter des vêtements traditionnels tels que le Kaftan, la Djellaba et la Fouqiah, ainsi que le Tarbouch, tandis que des groupes locaux ont interprété les chants traditionnels marocains les plus célèbres, dont certains issus du répertoire juif.

A lire : Le Parlement israélien va célébrer la Mimouna aux couleurs du Maroc

Amir Ohana, le premier président de la Knesset d’origine marocaine, a déclaré dans un communiqué annonçant l’organisation de cette fête populaire à la Knesset : « Quand j’étais enfant, j’ai toujours aimé célébrer la Mimouna, la chaleur, les sons et les goûts. La tenue de cette cérémonie à la Knesset aujourd’hui pour tous les citoyens d’Israël me remplit de bonheur. En tant que premier président de la Knesset d’origine marocaine, je me réjouis de cette opportunité d’apporter des sons et des couleurs qui n’existaient pas auparavant ».

A lire : Amir Ohana, premier président du parlement d’origine marocaine nommé en Israël

La Mimouna, qui a commencé comme une fête pour les Marocains expatriés, est depuis longtemps devenue une occasion de fête pour les Israéliens du monde entier. Les festivités de la Mimouna débutent la nuit de la fin de Pâques et se poursuivent jusqu’au lendemain. La célébration est composée de deux parties distinctes, selon les traditions dominantes des juifs marocains. D’abord, les familles juives accueillent les invités (généralement des Musulmans marocains) et leur servent une variété de mets traditionnels marocains, au rythme de la musique marocaine. Le lendemain, les familles font un pique-nique garni de barbecues (Machoui) dans la nature.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Une députée russophone s’attaque aux Marocains d’Israël

Une députée russophone siégeant à la Knesset accuse les Marocains d’Israël d’être au service du roi Mohammed VI et du Maroc.

Un pas vers la nationalité marocaine pour les enfants de Juifs marocains

Des activistes viennent de lancer, via le portail national de la Participation citoyenne et conformément à la loi n° 64.14, une initiative législative visant à accorder la...

Amir Ohana, premier président du parlement d’origine marocaine nommé en Israël

Depuis jeudi, Amir Ohana, d’origine marocaine, est devenu le président de la Knesset, le Parlement israélien. C’est la première fois que la gestion de l’institution est confiée...

Un juif marocain parmi les principaux ministres du nouveau gouvernement de Netanyahou

Le tout nouveau Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a présenté son nouveau gouvernement, jeudi, à la Knesset. Arié Dery, juif marocain, figure parmi les 30 ministres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...