L’Allemagne veut attirer 40.000 Marocains par an

1er octobre 2013 - 11h58 - Economie - Ecrit par : J.L

L’Allemagne a décidé d’ouvrir ses frontières à environ 200.000 nouveaux immigrants ayant des diplômes d’études supérieures par an, dont près de 40.000 Marocains, qui s’ajouteront ainsi aux 100.000 Marocains vivant déjà en Allemagne.

Un quota allant de 17 à 20% a été consacré par l’Etat allemand aux Marocains, soit un total de 34 à 40.000 nouveaux immigrants par an. Le but étant de faire face au vieillissement de la population, qui risque d’handicaper l’économie du pays, où le nombre de personnes actives potentielles serait seulement de 6,5 millions d’ici 2025.

Les candidats à l’immigration en Allemagne devraient maitriser parfaitement la langue allemande, disposer de qualifications dans les métiers de la réparation et de l’entretien des machines et des équipements industriels, de l’ingénierie automobile et de l’électricité.

Les métiers en rapport avec les technologies informatiques sont aussi très demandés en Allemagne. D’après l’Agence fédérale pour l’emploi et l’immigration en Allemagne, ce secteur pourrait employer jusqu’à 30.000 techniciens spécialisés. Le pays a aussi besoin de médecins.

Pour palier à baisse de la natalité, l’Allemagne n’aurait d’autre choix que d’avoir recours aux immigrants, précise la même source, selon laquelle plus d’un million de personnes ont immigré en Allemagne en 2012.

Sujets associés : Allemagne - Croissance économique - Emploi - Immigration

Ces articles devraient vous intéresser :

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.