Recherche

Maroc : un médecin en prison après le décès d’une femme enceinte

© Copyright : DR

3 octobre 2019 - 19h00 - Société

Un médecin gynécologue et une sage-femme se sont retrouvés ont été placés en détention, pour avoir, par négligence et refus d’assistance, causé la mort d’une femme enceinte et de son fœtus. Le drame s’est produit à l’hôpital de Larache. Le Ministère public a aussi décidé de poursuivre pour délivrance et obtention de certificats de complaisance trois autres médecins, ainsi que l’épouse du gynécologue détenu.

Les deux détenus que sont le médecin et la sage-femme sont poursuivis pour « refus d’assistance et mise en danger d’une femme enceinte, homicide involontaire par négligence, discrimination, corruption, violences physiques et psychologiques ».

Selon Le360, lors de la première audience, le gynécologue a déclaré devant le Substitut du Procureur du Roi que s’il n’avait pas pris en charge la victime, c’est parce qu’il n’était pas informé de son état critique.

Une justification réfutée par la sage-femme qui a affirmé l’avoir bel et bien informé de cette urgence mais qu’il avait refusé d’intervenir. Elle a néanmoins reconnu avoir perçu 300 dirhams de pot-de-vin de la part de la famille de la victime.

Une deuxième sage-femme a été poursuivie, mais elle a pu bénéficier de la liberté provisoire après avoir versé une caution de 10.000 dirhams.

L’avocat du médecin et de la première sage-femme, au bout d’une audience qui a duré 18 heures, a demandé la remise en liberté de ses clients. Mais, la Cour l’a rejetée en évoquant une grave négligence médicale.

En attendant la deuxième audience fixée au 7 octobre pour statuer sur cette affaire, les accusés sont détenus à la prison locale de Larache.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact