Maroc : un médecin en prison après le décès d’une femme enceinte

3 octobre 2019 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un médecin gynécologue et une sage-femme se sont retrouvés ont été placés en détention, pour avoir, par négligence et refus d’assistance, causé la mort d’une femme enceinte et de son fœtus. Le drame s’est produit à l’hôpital de Larache. Le Ministère public a aussi décidé de poursuivre pour délivrance et obtention de certificats de complaisance trois autres médecins, ainsi que l’épouse du gynécologue détenu.

Les deux détenus que sont le médecin et la sage-femme sont poursuivis pour « refus d’assistance et mise en danger d’une femme enceinte, homicide involontaire par négligence, discrimination, corruption, violences physiques et psychologiques ».

Selon Le360, lors de la première audience, le gynécologue a déclaré devant le Substitut du Procureur du Roi que s’il n’avait pas pris en charge la victime, c’est parce qu’il n’était pas informé de son état critique.

Une justification réfutée par la sage-femme qui a affirmé l’avoir bel et bien informé de cette urgence mais qu’il avait refusé d’intervenir. Elle a néanmoins reconnu avoir perçu 300 dirhams de pot-de-vin de la part de la famille de la victime.

Une deuxième sage-femme a été poursuivie, mais elle a pu bénéficier de la liberté provisoire après avoir versé une caution de 10.000 dirhams.

L’avocat du médecin et de la première sage-femme, au bout d’une audience qui a duré 18 heures, a demandé la remise en liberté de ses clients. Mais, la Cour l’a rejetée en évoquant une grave négligence médicale.

En attendant la deuxième audience fixée au 7 octobre pour statuer sur cette affaire, les accusés sont détenus à la prison locale de Larache.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Santé - Femme marocaine - Décès - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un médecin sanctionné après l’accouchement d’une femme dans la rue

La diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant une femme de Sefrou accouchant devant les portes du CHU Hassan II de Fès a provoqué l’ire de Khalid Aït Taleb, Ministre...

Dr. El Hassan Tazi en prison

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Le Maroc perd un grand journaliste : Reda Dalil n’est plus

Reda Dalil, directeur de publication du magazine TelQuel, éditorialiste, journaliste et romancier, s’est éteint à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...