Dr. El Hassan Tazi en prison

6 avril 2022 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins médicaux ». Il est actuellement placé en détention à la prison d’Oukacha de Casablanca.

Dimanche dernier, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait déféré la veille, devant le parquet compétent, huit individus, dont une femme et le propriétaire d’une clinique privée, pour leur implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins médicaux ».

À lire : Maroc : un médecin en prison après le décès d’une femme enceinte

L’enquête menée par la police a révélé l’implication des mis en cause dans la constitution d’une bande criminelle qui collectait des sommes d’argent auprès de bienfaiteurs, sous couvert de s’acquitter des frais d’hospitalisation de patients démunis soignés dans la clinique, où exercent la majorité des suspects. Selon la DGSN, ils gonflaient frauduleusement les factures afin de soutirer d’importantes sommes d’argent à des donateurs. Les investigations se sont avérées fructueuses. La principale prévenue, qui entretenait des contacts avec les supposés patients et les prenaient en photos sous prétexte de leur venir en aide, a été interpellée.

À lire : Tanger : un médecin poursuivi pour avoir percuté un policier au niveau d’un barrage de contrôle

La DGSN n’a pas révélé l’identité des mis en cause, mais il s’agit notamment du célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi surnommé « le médecin des pauvres ». De quoi susciter une vive réaction de sa part. « Les rumeurs sont créées par des ennemis, propagées par des imbéciles et acceptées par des idiots », a déclaré le médecin sur Instagram. Il a accompagné son post d’un verset du Coran : « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres… vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien » (Sourate al-Kahf 18 :30).

À lire : Maroc : un médecin arrêté pour trafic de psychotropes

Revirement de situation. Sur ordre du juge d’instruction de la cour d’appel de Casablanca, cinq responsables et employés de la clinique de chirurgie plastique d’El Hassane Tazi ont été placés, cette semaine, en détention à la prison d’Oukacha, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Ces individus sont : Dr. El Hassane Tazi lui-même, son épouse, son frère, deux autres employés de sa clinique privée. Estimant qu’ils profitaient des vulnérabilités d’un certain nombre de personnes pour commettre des actes criminels, le parquet a décidé de les poursuivre pour « traite d’être humains ». Ils sont aussi poursuivis pour faux témoignages, escroquerie, fraude, falsifications de certificats médicaux et gonflement des tarifs. Trois autres sont poursuivis en état de liberté.

Sujets associés : Escroquerie - Santé - Hassan Tazi

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Du nouveau dans l’affaire dite Dr Hassan Tazi

Le juge d’instruction de la première chambre à la cour d’appel de Casablanca a pris une décision concernant l’affaire du célèbre médecin esthéticien El Hassan Tazi, placé en détention...

Maroc : un médecin en prison après le décès d’une femme enceinte

Un médecin gynécologue et une sage-femme se sont retrouvés ont été placés en détention, pour avoir, par négligence et refus d’assistance, causé la mort d’une femme enceinte et de son...

Arrestation d’un étudiant après le meurtre du médecin de Tanger

Suspecté d’avoir participé ou commis à lui seul, le meurtre avec mutilation du cadavre d’un médecin à Tanger, un étudiant a été arrêté mercredi, par les éléments du service provincial...

De nouvelles révélations sur l’affaire du Dr Hassan Tazi

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, n’a pas fini de...

Nous vous recommandons

Escroquerie

Une société chypriote de location de voitures arnaquée de près de 30000 euros depuis le Maroc

Une société de location de voitures basée à Limassol, à Chypre, a été victime d’une escroquerie orchestrée depuis le Maroc. Elle a été arnaquée de près de 30 0000 euros.

Maroc : un dangereux faussaire de billets de banque sous les verrous à Berrechid

La Brigade nationale de la police judiciaire de Berrechid a arrêté mercredi matin un individu, pour son implication présumée dans des délits d’escroquerie, fraude, falsification et mise en circulation de billets de...

Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Un escroc s’est fait passer pour le neveu de Brigitte Macron pour obtenir des avantages notamment dans un établissement hôtelier de Marrakech. Poursuivis pour tentatives d’escroqueries et usurpations d’identité, l’homme et sa complice vont comparaître...

Tétouan : arrestation d’un policier pour extorsion et corruption

Un officier de police qui serait impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption fait l’objet d’une enquête ouverte mardi, par le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan.

Maroc : deux ans de prison pour une célèbre blogueuse

Le tribunal de première instance de Rabat a condamné la célèbre blogueuse Narimane, à deux ans de prison ferme pour son implication présumée dans une vaste escroquerie.

Santé

Vaccin : le Maroc reçoit un lot de matériel de fabrication Sinopharm

Une cargaison de matériel entrant dans l’installation de l’usine locale de production de vaccin Sinopharm a été réceptionnée vendredi par les autorités marocaines.

Maroc : les cliniques privées surveillées

Le ministère de la Santé a annoncé l’installation d’une commission centrale et des commissions régionales au sein des centres de santé pour vérifier la prise en charge des patients atteints du Covid-19 dans les cliniques...

Covid-19 : pas de renvoi des cas graves à l’hôpital Ibn Sina

Contrairement aux rumeurs, l’hôpital Ibn Sina continue toujours d’assurer la prise en charge des cas graves ou urgents de Covid-19. Le centre hospitalier n’a également pas interrompu les interventions...

Variant Delta : des craintes pour la célébration de l’Aid al-Adha

Les dernières informations sur le variant Delta du covid 19 dans le monde inquiètent plusieurs observateurs marocains qui appellent, déjà, à durcir les restrictions. Comme ce fut le cas l’année dernière, le taux de propagation du virus pourrait flamber avec...

Grippe aviaire en Algérie, menace sur le Maroc

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a été mise au courant ce 9 février, par les autorités algériennes, de l’apparition d’un foyer de grippe aviaire de type H5N8 dans le nord-est du pays. Une note d’alerte, qui inquiète le Maroc, a été publiée...

Hassan Tazi

Du nouveau dans l’affaire dite Dr Hassan Tazi

Le juge d’instruction de la première chambre à la cour d’appel de Casablanca a pris une décision concernant l’affaire du célèbre médecin esthéticien El Hassan Tazi, placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus...

Où en est l’affaire du Dr Hassane Tazi ?

L’enquête sur l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus de faiblesse, se poursuit. Une confrontation entre accusés et présumées...

Affaire Hassan Tazi : des écoutes téléphoniques décidées par la justice

De nouvelles révélations ont été faites sur l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha (Casablanca) pour notamment traite d’êtres humains et abus de...

Un appel à la grâce royale pour le chirurgien Hassan Tazi

La famille du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus de faiblesse, demande la grâce du roi Mohammed...

Dr Hassan Tazi cherche à se disculper et accuse sa femme

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, incarcéré à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse se poursuit. Le médecin tient sa femme et son frère pour responsables de ce qu’il s’est passé dans sa...