Maroc : un médecin arrêté pour trafic de psychotropes

10 mai 2020 - 06h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Quatre individus, dont un médecin, ont été interpellés jeudi, à Tétouan, pour leur implication présumée dans une affaire de commerce illégal de comprimés médicaux anesthésiques et de trafic de psychotropes.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le médecin légiste, propriétaire d’une clinique privée, a été interpellé alors qu’il remettait des ordonnances contenant une prescription pour comprimés médicaux anesthésiques sur la voie publique.

Plus d’une dizaine d’ordonnances médicales ont également été saisies à bord du véhicule du mis en cause, dont des ordonnances vierges et d’autres remplies à blanc, portant des prescriptions de médicaments utilisés dans le traitement de maladies mentales et psychiatriques.

Par ailleurs, les procédures de recherche dans cette affaire, ont permis d’interpeller trois autres individus, dont deux ayant des antécédents judiciaires dans le trafic de psychotropes.

D’après la DGSN, les opérations de fouilles ont permis de saisir 164 comprimés médicaux anesthésiques, ainsi que des sommes d’argent qui proviendraient de cette activité illicite.

Pour les besoins de l’enquête, les trois mis en cause ont été placés en garde à vue.

Sujets associés : Tétouan - Santé - Arrestation

Aller plus loin

Du nouveau dans l’affaire dite Dr Hassan Tazi

Le juge d’instruction de la première chambre à la cour d’appel de Casablanca a pris une décision concernant l’affaire du célèbre médecin esthéticien El Hassan Tazi, placé en...

Meknès : démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic de médicaments

Une douzaine d’individus, dont un pharmacien et un trafiquant ont été condamnés à différentes peines par le tribunal de Meknès. Ils sont impliqués dans un réseau criminel...

Marrakech : une mère et son fils arrêtés avec 6025 comprimés psychotropes

Les agents de la police judiciaire de Marrakech ont mis la main sur une femme et son fils âgés de 45 ans et 27 ans pour possession de 6 025 comprimés psychotropes. Leur...

Dr. El Hassan Tazi en prison

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.