Le Hilton Lyon à l’heure marocaine

11 mars 2003 - 15h52 - Culture - Ecrit par :

Du 13 au 23 mars, le Hilton Lyon vivra à l’heure marocaine. Côté cuisine s’entend, puisque Mohamed Boussaoud, chef des hôtels Dorint Atlantic Palace et Sahara d’Agadir prendra possession du piano de la Brasserie Belge.

Dix jours durant, le programme sera immuable, avec une formule Lyon-Agadir le midi (deux entrées au choix, deux plats principaux au choix, deux desserts au choix tous les jours différents) à 26 euros, avec un verre de vin marocain et un thé à la menthe, et une proposition Saveurs du Sahara, le soir (cinq entrées au choix, cinq plats principaux au choix, cinq desserts au choix) pour 38 euros, thé à la menthe et animation assurée par une danseuse inclus. Les 16 et 23 mars, les habituels brunchs dominicaux prendront l’inspiration marocaine, aux prix habituel de 37 euros, coupe de champagne incluse à l’apéritif.

Si l’on ajoute une exposition des meilleurs produits de l’artisanat marocain, on comprendra mieux toute la dimension d’une telle initiative qui prend valeur de symbole dans la mesure où le départ pour le Maroc d’Olivier de Kermel, efficient directeur du Hliton depuis 1998, est annoncé pour l’été prochain.

http://www.leprogres.fr/

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Patrimoine

Ces articles devraient vous intéresser :

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Maroc : le secteur du tourisme fait un retour en force

Avec l’Opération Marhaba 2022 et la reprise des activités touristiques, le secteur revient à un taux de récupération d’avant la crise sanitaire, selon le rapport mensuel de l’Office des changes publié le lundi 3 octobre.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.