Le Qatar baisse de 30 % le salaire des Marocains

11 juillet 2020 - 14h00 - Ecrit par : A.P

Au Qatar, des agents d’origine marocaine, en service au ministère de l’Intérieur, ont vu leur salaire baisser de 30 %. Ce traitement discriminatoire fait par les autorités du Qatar envers les étrangers, est vivement critiqué à l’international.

Des centaines de Marocains (estimés à 1 800) recrutés au Qatar pour le compte de la police et de la sécurité, et notamment dans le domaine de la surveillance, dans le cadre des préparatifs du Mondial de football 2022, n’ont pas caché leur colère après avoir constaté que leurs maigres salaires ont été abattus de 30 %, indique Hespress.

Pendant qu’un policier qatari gagne 18 000 riyals (soit presque 48 000 dirhams marocains et 22 000 riyals (à peu près 59 000 dirhams) s’il est marié, sans compter les avantages sociaux, les policiers marocains quant à eux, perçoivent 6 000 à 7 500 riyals (environ 16 000 à 20 000 dirhams). Et ce salaire, déjà maigre, vient d’être réduit à 1 800 riyals, soit 5 000 dirhams.

"Nous vivons dans l’oppression et l’esclavage et personne ne parle de nous. Il suffit d’avoir un problème mineur avec un Qatarien au travail pour être menacé d’expulsion", dénonce un Marocain cité par le site.

Par ailleurs, la loi au Qatar ne permet aucun avancement de grade aux policiers étrangers. "Même à 60 ans de fonction, tu toucheras le même salaire, au même grade", déplore un policier marocain au Qatar.

Face à cette injustice dont ils font l’objet, les Marocains sollicitent l’intervention des autorités du royaume via l’ambassade à Doha afin que leurs droits soient garantis au Qatar.

Dans la foulée, le ministère qatari a opposé son refus de recevoir un comité de Marocains qui souhaitaient savoir si cette réduction de salaires était provisoire, en fonction de la crise sanitaire, ou définitive.

Le Qatar, pays riche et aux ressources importantes, est connu pour être un mauvais élève en matière de droits de l’Homme. Dans le monde du travail, les inégalités sont flagrantes. Les travailleurs marocains par exemple, en plus d’être mal rémunérés, n’ont pas droit à des papiers de séjour.

Tags : Qatar

Nous vous recommandons

Maroc : les températures vont frôler les 50 degrés

Une vague de chaleur est attendue de jeudi au lundi dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures pouvant atteindre 49 °C, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,82 % face à l’euro et s’est déprécié de 1,36 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Face à une énorme demande cet été, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’affréter des avions auprès de la compagnie SmartLynx Airlines. Cette décision s’inscrit dans le cadre du renforcement de ses liaisons...

Une bonne nouvelle pour l’Ouïgour arrêté au Maroc

Interpol a suspendu ce lundi la notice rouge émise par la Chine à l’encontre d’Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablancapuis incarcéré à la prison de Tiflet pour suspicion d’appartenance à une organisation...

Un MRE recherché par la police de Sidi Slimane

Un Marocain résidant aux Pays-Bas est activement recherché par les autorités marocaines. Il a arnaqué pour 20 millions de dirhams des jeunes chômeurs à Sidi Slimane à qui il promettait des contrats de travail en...

La famille de Mourad Lamrabatte ne veut plus la diffusion des images de son décès

La famille de Mourad Lamrabatte, le sportif décédé à Majorque après un plongeon raté, appelle à ce que cesse la diffusion des images de l’accident.

Nouvelles révélations sur l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sans fournir des informations sur l’identité des personnes à bord de l’avion de la présidence algérienne qui transportait Brahim Ghali, le leader du Front Polisario vers l’Espagne le 18 avril, a demandé à l’armée...

Le dernier adieu du Maroc à Rayan

Les funérailles de Rayan, le garçonnet de 5 ans, resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle, ont lieu ce lundi 7 février dans son village, situé au nord du...

Tanger : on en sait un plus sur le crash de l’avion transportant du cannabis

L’avion qui s’est écrasé à Tanger, le 30 novembre dernier est un ancien aéroplane transportant de la drogue vers l’Espagne. Après l’arrestation du conducteur, un pilote espagnol, une enquête est en cours pour identifier les instigateurs de ce réseau de trafic...

Un rapport accablant pour Sihame El Kaouakibi

Le rapport de l’inspection flamande des finances sur les subventions accordées au cours des dernières années aux organisations à but non lucratif notamment la célèbre asbl de danse « Let’s Go Urban Academy accuse la députée Sihame El Kaouakibi d’« abus...