La légalisation du cannabis débattue au Parlement marocain

2 décembre 2013 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Fait exceptionnel au Maroc, la journée de mercredi sera consacrée au débat sur l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques au parlement marocain, et ce, à la demande de groupes de députés favorables à sa légalisation.

D’après Mehdi Bensaïd du Parti Authenticité et Modernité, la journée sera dédiée à l’utilisation du "kif" thérapeutique, avec la présence de plusieurs experts marocains et internationaux. L’idée n’est pas d’arriver à une légalisation complète mais contrôlée. L’enjeu de la journée de mercredi est, à terme, de préparer un projet de loi.

Même si la production de cannabis a baissé de près de 60% en 10 ans, la culture du cannabis fait vivre aujourd’hui encore plus de 90.000 personnes dans la région du Rif, au nord du Maroc. D’après le ministère de l’intérieur marocain, dans une déclaration à l’AFP, près de 50.000 hectares sont dédiés à cette culture dans la région, ce qui fait du Maroc le plus important producteur au monde.

Dans une déclaration à Bladi.net en mai dernier, Chakib El Khayari, l’un des promoteurs du projet de légalisation, expliquait vouloir s’inspirer de l’expérience de pays comme la Suisse ou la Belgique, où la culture du chanvre à des fins médicales est déjà autorisée depuis plusieurs années.

Sujets associés : Drogues - Santé - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Chakib Khyari - Légalisation du cannabis au Maroc

Aller plus loin

Une Agence nationale pour la commercialisation du cannabis au Maroc ?

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) revient à la charge concernant la légalisation du cannabis au Maroc. Il vient de déposer une proposition de loi pour la création d’une...

Maroc : le parti au pouvoir contre la légalisation du cannabis

Le parti de la justice et du développement (PJD) vient d’exprimer dans un communiqué son refus catégorique d’une légalisation du cannabis au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.