Maroc : le parti au pouvoir contre la légalisation du cannabis

11 avril 2016 - 10h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le parti de la justice et du développement (PJD) vient d’exprimer dans un communiqué son refus catégorique d’une légalisation du cannabis au Maroc.

Le PJD exprime « son refus catégorique de toutes les approches douteuses qui visent à dépénaliser la culture du kif et la promotion de sa consommation » à cause « de sa dangerosité avérée sur la santé des citoyens et leur cohésion sociale », écrit le parti islamiste dans un communiqué.

Pour la formation de Benkirane, il est hors de question aujourd’hui de le légaliser même dans un but médical car il se dit convaincu que « l’utilisation médicale du cannabis est une mystification parce que l’investissement industriel dans cette substance ne fait l’objet ni d’une demande interne ni externe qui justifierait une culture adaptée à ses besoins », mettant en garde contre sa propagation en cas de sa légalisation.

Cette prise de position survient après l’organisation par le Parti Authenticité et Modernité en collaboration avec plusieurs associations d’un colloque international sur le cannabis dans lequel les participants ont appelé à la dépénalisation de la culture du kif et sa consommation dans le pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Cannabis - Légalisation du cannabis au Maroc

Aller plus loin

La légalisation du cannabis devant le Parlement marocain

Un projet de loi proposant la légalisation de la culture du cannabis vient d’être soumis par le militant rifain Chakib El Khayari à plusieurs commissions parlementaires. La...

La légalisation du cannabis débattue au Parlement marocain

Fait exceptionnel au Maroc, la journée de mercredi sera consacrée au débat sur l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques au parlement marocain, et ce, à la demande de...

L’ONU s’oppose à la légalisation du cannabis au Maroc

L’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) a mis en garde le Maroc contre la légalisation de la culture du cannabis, estimant que ce projet pourrait fort bien...

La légalisation du cannabis sauverait l’économie marocaine

Environ 800.000 Marocains vivent de la culture de cannabis au Maroc, dont les ventes avoisinent annuellement 10 milliards de dollars, soit 10% du PIB national. Cette culture...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.