Leila Slimani : « le colonialisme a influencé la transformation du Maroc »

22 août 2021 - 20h50 - Ecrit par : A.P

L’écrivain franco-marocain, Leila Slimani, dont le livre « Le pays des autres », est sorti il y a quelques semaines en Espagne, décrit le colonialisme et la façon dont il a influencé la transformation du Maroc.

Dans ce roman, Slimani « fait voyager les lecteurs dans le temps et l’espace du Maroc ». « C’est un roman historique dans lequel je raconte l’histoire du Maroc des années 60-70. Dans cette histoire, j’ai fait un portrait de la vie de mes grands-parents qui avaient beaucoup de secrets. Nous ne savons pas d’où nous venons », confie-t-elle au journal ABC. L’auteure a choisi d’écrire sur la colonisation au Maroc, parce qu’elle ne serait pas qui elle est devenue sans la colonisation. « Il faut parler de ce sujet sans haine. J’ai essayé de raconter la vie des gens pendant la guerre et la colonisation. Je voulais me mettre à la place de ces personnes », explique-t-elle.

À lire : Leïla Slimani quitte les réseaux sociaux pour protester contre la haine qui y règne

Mathilde, la grand-mère de Slimani décédée il y a cinq ans, est la protagoniste du roman. L’auteure raconte qu’elle « était une très grande femme d’origine alsacienne aux cheveux blonds et aux yeux verts. C’était une personne très ouverte qui adorait la vie. Quand elle est arrivée au Maroc après son mariage, elle parlait plusieurs langues comme l’arabe, le berbère, l’espagnol, l’allemand, etc. Elle s’est difficilement adaptée à la vie au Maroc parce qu’elle était une femme très moderne et anticonformiste. Elle était aussi très passionnée et préférait la difficulté comme mode de vie », témoigne-t-elle.

Slimani n’a pas manqué de mettre en avant dans ce roman son combat pour la défense des droits de l’homme. « J’essaie toujours de défendre l’universalité. Être libre ou tomber amoureux est une chose universelle. Il faut revendiquer la liberté, l’égalité et le droit de vivre ensemble. Le Maroc s’est également battu pour les droits de l’homme », a ajouté l’auteure de « Le pays des autres » qui précise que ce roman est le premier d’une série de trois. « J’ai presque terminé le deuxième roman. Il parlera de Rabat et Casablanca pendant les années 60. Dans cette histoire, j’aborderai l’émancipation de la femme et l’attentat contre Hassan II. J’évoquerai la mort d’un rêve à cause de la terrible répression qui a eu lieu à cette époque », a annoncé Slimani.

Tags : Histoire - Livres - Leila Slimani

Aller plus loin

Leïla Slimani quitte les réseaux sociaux pour protester contre la haine qui y règne

L’écrivaine marocaine Leïla Slimani a désactivé tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Elle se dit outrée et peinée par la haine qui y règne.

« Le Premier ministre du Maroc est islamiste. Ce n’est pas pour autant un terroriste », rectifie Leïla Slimani

Invitée dans l’émission Clique sur la chaîne française Canal +, l’écrivaine et journaliste marocaine Leïla Slimani a appelé à faire la différence entre l’islamisme et le...

Leïla Slimani révèle sa dépendance à la cigarette

Épuisée, l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani révèle sa forte dépendance à la cigarette et explique en souffrir.

Leïla Slimani ministre ? « Rien ne me ferait plus horreur ! »

L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani a décliné l’offre de la candidate à la présidentielle française Valérie Pécresse, qui a évoqué son nom pour intégrer son futur gouvernement...

Nous vous recommandons

Exercice militaire conjoint entre le Maroc et l’Algérie

Quelques mois après la rupture de leurs relations diplomatiques, le Maroc et l’Algérie participeront à l’exercice international Phoenix Express 2022 qui se déroulera, pour la deuxième année consécutive, en Tunisie du 21 mai au 4...

La mauvaise aventure d’un pilote français au Maroc

Alors qu’il est arrivé au Maroc pour participer au Maroc Historic Rally qui devait se tenir du 7 au 12 décembre 2021, un pilote français a failli rester coincé au royaume avec son épouse et ses deux mécaniciens après l’annulation de la compétition et la...

Les travaux rendent difficile le flux des MRE à Sebta

La Délégation du gouvernement à Ceuta a informé que toutes les personnes désireuses de traverser la frontière avec leurs véhicules pour se rendre au Maroc, doivent nécessairement passer par la zone d’enregistrement de Loma Colmenar, ouverte de 08 h 00 à 22 h...

Un touriste dépense deux fois plus au Maroc qu’en Tunisie

La dépense moyenne d’un touriste au Maroc dépasse largement celle d’un touriste en Tunisie. C’est ce qui ressort d’une étude comparative.

Algérie : en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmail, jeune homme de 35 ans, lynché à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est...

Corendon va proposer plusieurs vols vers le Maroc

À partir du printemps 2022, la compagnie aérienne turque Corendon va démarrer ses vols vers le Maroc, au départ des aéroports de Bruxelles, Cologne, Düsseldorf et Rotterdam.

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul face à la police judiciaire

Le pro-Polisario Fayçal El Belloul, extradé d’Espagne a été remis, mardi aux autorités marocaines. Celui qui se qualifie d’ennemi du Maroc est interrogé à la Brigade nationale de la police judiciaire...

Un nouvel hôpital à un milliard de dirhams à Rabat

Dans le cadre du développement de son collège des sciences de la santé, l’Université internationale de Rabat (UIR) a prévu la création d’un nouvel hôpital multidisciplinaire.

Arkadiusz Wrzosek, adversaire de Badr Hari, retiré du classement Glory

Glory, la première ligue mondiale de kickboxing, a retiré le Polonais Arkadiusz Wrzosek de son classement à cause des affrontements qui ont eu lieu dans la Trixxo Arena à Hasselt, en Belgique, lors de son combat face au champion marocain Badr Hari le 19...

Hiba Abouk rend hommage aux hommes de sa vie (Photos)

Cinq semaines après son accouchement, Hiba Akouk, la femme de Achraf Hakimi, a partagé un cliché de son dernier fils Naim, né le 12 février 2022, mais également une photo du papa et du grand frère...