Leila Slimani : les racistes en France « n’ont plus peur de le dire publiquement »

1er juillet 2023 - 14h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’écrivaine d’origine marocaine, Leila Slimani, estime que les Français n’ont plus peur aujourd’hui d’admettre qu’ils sont racistes et de le montrer “publiquement”.

Slimani est revenue sur les raisons de son départ de la France, qui assure-t-elle, ne sont pas liées au racisme. « Nous avons déménagé, car je voulais que mes enfants (12 et 6 ans) aient un environnement comme celui que j’aimais enfant : la mer, le beau temps, une petite ville où l’on retrouve facilement ses amis… », confie la Marocaine à Sport.es, notant un racisme « plus ouvert » en France aujourd’hui. « Je ne sais pas s’il y a plus ou moins de racistes aujourd’hui, mais la réalité est qu’ils n’ont plus peur de l’admettre et de le démontrer publiquement », a-t-elle déclaré.

Parlant de racisme, l’écrivaine « évite de mettre les gens dans de petites cases ». « Je viens de tant d’endroits… parce que j’ai lu et appris de tant de cultures… Un Algérien est très différent d’un Marocain et un Marocain de Rabat peut être complètement différent d’un autre de Marrakech, qui peut ressembler beaucoup plus à un Espagnol qu’à n’importe quel musulman. Tout n’est pas noir et blanc ; en tant qu’écrivaine, je m’intéresse à la complexité », développe-t-elle.

À lire : France : les propos racistes envers les musulmans inquiètent Leila Slimani

La Marocaine reconnaît accorder plus d’importance à l’histoire qu’au style dans ses ouvrages. « Comme je n’ai pas le don ni le style extraordinaire d’un Joyce ou d’un Proust, j’ai tendance à me concentrer davantage sur l’histoire que je vais raconter… Les nouvelles générations sont plus axées sur le récit », explique celle qui se considère comme une écrivaine à identités multiples. « Je suis une écrivaine francophone, française, marocaine, féminine, africaine, méditerranéenne, maghrébine… ».

L’auteure de « Le pays des autres », premier titre de la trilogie sur la colonisation et ses origines, vient de publier en Espagne « Miradnos bailar » (Regardez-nous danser), le deuxième roman de la trilogie. Elle dit se sentir comme une « étrangère » tout le temps. « Je me soucie de moins en moins de l’endroit où je vis. Nous avons beaucoup d’amis à Lisbonne et mon mari adore ça, mais ça m’est égal : je vis enfermée dans mon bureau ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Italie - Racisme - Livres - Lisbonne - Leila Slimani - MRE

Aller plus loin

"Sale arabe, je vais te découper en morceaux » : agression raciste au Cannet

Un sexagénaire d’origine maghrébine a été victime de violences graves au Cannet (Alpes-Maritimes), dans le sud de la France. Son avocat dénonce une agression « au mobile raciste...

Leïla Slimani ministre ? « Rien ne me ferait plus horreur ! »

L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani a décliné l’offre de la candidate à la présidentielle française Valérie Pécresse, qui a évoqué son nom pour intégrer son futur...

France : traité de « racaille », Belkhir Belhaddad va déposer plainte

Le député Renaissance Belkhir Belhaddad (1ʳᵉ circonscription de Moselle) a décidé de porter plainte contre le député Rassemblement national (RN) Laurent Jacobelli (8ᵉ...

Leila Slimani : « le colonialisme a influencé la transformation du Maroc »

L’écrivain franco-marocain, Leila Slimani, dont le livre « Le pays des autres », est sorti il y a quelques semaines en Espagne, décrit le colonialisme et la façon dont il a...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.