Tétouan : la cellule terroriste démantelée avait les livres de Cheikhs extrémistes pour repères

8 décembre 2020 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

La police a procédé vendredi dernier à Tétouan, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daech. Au nombre des objets saisis, se trouve l’un des livres les plus dangereux, considéré comme un bréviaire de l’extrémisme.

Le livre est écrit par Sayyid Imam al-Sharif, un écrivain égyptien, qui, selon Adil Alhassani, chercheur et analyste politique, est considéré comme l’un des cheikhs d’Oussama Ben Laden et l’un des auteurs de la deuxième vague de l’islam politique après Sayyid Qutb.« Sans exagération, ce livre peut très vite transformer en terroriste un jeune homme, âgé entre 16 et 30 ans, qui n’a pas été éduqué à l’esprit critique », révèle le chercheur sur sa page Facebook.

Il explique que c’est un livre qui a été écrit dans le contexte de la guerre en Afghanistan. C’était dans le but d’encourager les combattants arabes, parmi lesquels, des Marocains. Mais aujourd’hui, ce livre reste une bombe dans les mains d’un «  jeune qui ressent la pauvreté ou la marginalisation et est aveuglé par l’ignorance ou un intellectuel qui souffre du narcissisme »,rapporte Hespress.

Mais comment le pamphlet qui incite clairement au « djihad » s’est-il retrouvé dans les mains d’une cellule terroriste au Maroc ? Pour l’analyste politique, il peut être facilement téléchargé sur internet. En plus de cela, les oulémas au Maroc et à l’étranger n’ont pas fait face à ces livres en réfutant leurs contenus par des arguments de la religion et sur la fin du Djihad. Il a également déploré le silence du Maroc et même du monde islamique sur les dérives de certains cheikhs extrémistes sur internet. Le chercheur condamne l’absence de lois incriminant l’apostasie, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Tétouan - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Lutte contre le terrorisme : le Maroc abrite un bureau de l’ONU

Le Maroc et les Nations Unis ont procédé mardi à la signature via visioconférence d’un accord pour l’installation au royaume, du Bureau Programme pour la lutte contre le...

Maroc : démantèlement d’une nouvelle cellule qui planifiait des actes terroristes

Une nouvelle cellule terroriste, qui planifiait des actes terroristes, a été démantelée à Sidi Slimane, ce lundi, par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ),...

Redoutant son expulsion, un terroriste marocain agresse une gardienne de prison

Une gardienne de prison a été attaquée, mardi, à coups de ciseaux dans la prison de Gand par Hassan Hamdaoui, surnommé «  la terreur de la place Saint-Jean  ». L’homme...

Le terrorisme d’extrême droite gagne du terrain

Le nombre de décès causé par le «  terrorisme motivé par l’extrême droite  » a connu une augmentation inquiétante au cours des cinq dernières années, soit un taux de 709% des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.