Maroc : démantèlement d’une nouvelle cellule qui planifiait des actes terroristes

3 mars 2020 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

Une nouvelle cellule terroriste, qui planifiait des actes terroristes, a été démantelée à Sidi Slimane, ce lundi, par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Active dans la ville de Sidi Slimane, la cellule est composée de quatre "extrémistes", âgés de 23 à 51 ans, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

D’après les premières investigations, le chef de cette cellule terroriste, qui avait été arrêté en 2014 en vertu de la loi anti-terroriste, s’activait dans l’embrigadement et l’envoi de combattants aux factions terroristes en Syrie et en Irak. Selon le BCIJ, il avait recruté les éléments de sa cellule, adeptes de la même pensée extrémiste, et planifiait des projets terroristes visant à porter gravement atteinte à la sécurité des citoyens et à déstabiliser l’ordre public.

Par ailleurs, l’opération de démantèlement de ce réseau a permis de saisir des appareils électroniques, des armes blanches de gros calibres, et un treillis militaire. À ce lot d’objets, s’ajoutent un masque ainsi que plusieurs manuscrits prouvant l’adhésion des suspects à la pensée de “Daech”, dont un texte d’allégeance à l’ex-calife autoproclamé, une photo représentant le drapeau de cette organisation terroriste et des publications incitant à la violence et légitimant le combat et les opérations suicide.

Pour les besoins de l’enquête, les quatre suspects ont été placés en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Démantèlement d’une cellule qui préparait des actes terroristes

Cinq membres d’une cellule terroriste ont été déférés, lundi 8 octobre, devant le Parquet de Salé. Le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme près cette cour a...

Tétouan : la cellule terroriste démantelée avait les livres de Cheikhs extrémistes pour repères

La police a procédé vendredi dernier à Tétouan, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daech. Au nombre des objets saisis, se trouve l’un des livres les plus...

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.