Londres : les prisonniers préfèrent l’islam aux autres religions

29 juillet 2020 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Selon les statistiques des huit prisons pour hommes de Londres, la majorité des détenus qui changent de religion ou en adoptent une pour la première fois, penchent le plus souvent pour l’islam.

De 2015 à 2018, soit en quatre années, 255 détenus des prisons de Londres se sont convertis à l’islam tandis que 209 sont devenus chrétiens et 92 ont adopté d’autres religions.

Malgré cette prédominance des conversions à l’islam, chacune des huit prisons de Londres (Brixton, Belmarsh, Pentonville, Feltham Young Offender Institution, Wandsworth, Thameside, Wormwood Scrubs et Isis) compte plus de prisonniers chrétiens que musulmans.

Selon les règles établies dans l’ISP 05/2016, tout détenu qui souhaite changer de religion et demande qu’il en soit tenu compte dans ses habitudes alimentaires et autres, doit remplir un formulaire de consentement sur lequel il est inscrit que "changer de religion est une décision importante qui peut vous affecter, ainsi que votre famille et vos relations à l’intérieur et à l’extérieur de la prison."

Ainsi, la prison se doit de veiller à ce qu’aucun prisonnier ne change son appartenance religieuse sous la pression. De même, le détenu qui abandonne une religion pour une autre n’est pas tenu de donner les motivations de son choix.

"La religion dans les prisons joue un rôle important dans la réhabilitation. Le service pénitentiaire reconnaît et respecte aux détenus le droit de pratiquer la religion de leur choix pendant leur détention", a déclaré un cadre du ministère de la Justice qui a ajouté que "chaque prison dispose d’une équipe d’aumônerie des diverses confessions".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Londres - Prison

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Quand débute le ramadan au Maroc ?

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques va annoncer courant la semaine prochaine, la date de l’observation du croissant lunaire au Maroc, prévue le dimanche 29 Chaabane 1445 H après le coucher du soleil, correspondant au 10 mars 2024. Ainsi,...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».