Recherche

Lot-et-Garonne : la main-d’œuvre marocaine toujours au rendez-vous

© Copyright : DR

15 avril 2020 - 05h30 - Monde

La crise sanitaire n’a produit aucun impact sur la main-d’œuvre agricole à Lot-et-Garonne. Marocains et Européens sont les saisonniers employés dans les champs et sous les serres.

Dans le Lot-et-Garonne, fraise, asperge, tomate, arboriculture, prune d’Ente, kiwi, noisette y sont produites. À la manœuvre, des saisonniers venus de l’Europe (Portugal, Pologne…) et hors de l’Union européenne, tous ou presque en provenance du Maroc.

L’entrée en vigueur des mesures de confinement et la fermeture des frontières entre pays de l’UE, intervenue le 17 mars, n’a créé aucun déficit de personnel dans le département, et ne risque pas d’en créer dans les mois à venir, rapporte La Dépêche. De plus, la préfecture a entre-temps ordonné la prolongation des titres de séjour pour trois mois. Ce qui implique que la durée des contrats de travail va également se proroger.

Cependant, il s’avère difficile d’établir les chiffres réels de cette main-d’œuvre provenant des pays européens et du Maroc. Il est à retenir qu’en février 2019, 803 demandes de contrats ont été accordées pour l’ensemble de la saison. De février 2019 à février 2020, le nombre de ces accords est passé de 218 à 351, note-t-on.

Mots clés: France , Agriculture

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact