La grève de la faim de Maati Monjib démentie

6 mars 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a réagi suite aux allégations relayées, vendredi 5 mars 2021 sur les réseaux sociaux, prétendant que Maati Monjib, incarcéré à la prison locale El Arjat 2, aurait entamé jeudi une grève de la faim.

Dans une mise au point relayée par La Map, la DGAPR a affirmé qu’elle n’a jamais été avisée par le détenu au sujet de cette décision. Elle précise également que le concerné a pris ce vendredi, les deux repas qui lui ont été servis, à savoir le petit-déjeuner et le déjeuner.

Poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’État, blanchiment de capitaux et escroquerie, l’historien et défenseur des droits de l’homme, Maâti Monjib a été condamné, jeudi 28 janvier, à 12 mois de prison ferme et à une amende de 10 000 DH.

Sujets associés : Maâti Monjib - Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) - Grève de la faim

Aller plus loin

Maati Monjib, inculpé pour blanchiments de capitaux

L’historien Maati Monjib est inculpé pour blanchiment de capitaux. Il s’agit d’une saisine du Parquet suite à la plainte de l’Unité de traitement du renseignement financier (UTRF).

Le procès de l’historien Maâti Monjib à nouveau reporté

L’historien marocain et défenseur des droits humains Maâti Monjib, poursuivi pour « fraude » et « atteinte à la sécurité de l’État », a annoncé jeudi, que son procès en appel a...

Attendu à l’Université de Tours, Maâti Monjib est en prison au Maroc

Maâti Monjib, professeur d’Histoire et militant des droits humains devrait être à l’Université de Tours cette année comme enseignant invité. Mais, depuis le 29 décembre dernier,...

Maati Monjib placé en détention

Le militant et historien Maati Monjib a été interpellé à Rabat vendredi dernier pour son implication dans une affaire de blanchiment d’argent. Présenté devant le juge...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...