Le vice maire de Salé arrêté pour abus de pouvoir

13 janvier 2011 - 11h33 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Jamaâ Mouâtassim, le vice maire de Salé et membre du secrétariat général du parti Justice et Développement (PJD), a été arrêté mercredi en raison d’une plainte pour abus de pouvoir, jugée mensongère par son parti.

L’homme qui est accusé d’abus de pouvoir, de dilapidation de fonds publics, de falsification de documents et de bien d’autres accusations, avait été présenté devant le procureur général de la cour d’appel de Rabat avant son arrestation et ne sera entendu que le 7 février prochain.

Le secrétariat général du PJD a qualifié l’arrestation de Jamaâ Mouâtassim d’arbitraire. Des citoyens ont manifesté mercredi devant le tribunal de première instance de Salé, pour appeler à la libération de Jamâa Mouâtassim, scandant que cette arrestation vise le PJD et est animée par l’ancien maire de Salé.

Tags : Administration - Corruption - Procès - Salé - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Jamaâ Mouâtassim

Aller plus loin

Ce que l’on reproche au député arrêté à Fès

Les malversations du député Rachid El Fayek et de son frère, président du Conseil préfectoral de Fès, ont été révélées au grand jour après des enquêtes menées par la Brigade nationale de...

Nous vous recommandons

Sahara : « le Maroc voulait que l’Espagne et l’Union européenne suivent » les États-Unis

Mohamed Salem Ould Salek, «  ministre des Affaires étrangères  » de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » a réagi à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Il affirme que le royaume « voulait que » l’Espagne et l’Union européenne...

Halilhodzic explique pourquoi il n’a pas convoqué Hakim Ziyech (vidéo)

Vahid Halilhodzic s’est prononcé mercredi sur la non-convocation de Hakim Ziyech pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Au cours de la conférence de presse précédant la dernière séance d’entraînement du groupe, le...

Les Canaries sont préparées à « toute menace » venant du Maroc

L’armée de l’air des Îles Canaries considère la tension entre l’Espagne et le Maroc comme « politique » et « ne la voit pas comme une menace », a déclaré Fernando Torres San José, le chef d’État-major général du Commandement aérien des îles Canaries...

Ceuta et Melilla au cœur des négociations entre l’Espagne et le Maroc

La défense de l’intégrité territoriale, notamment à Ceuta et Melilla, a été l’une des conditions posées par l’Espagne au Maroc pour soutenir le plan d’autonomie du Sahara.

France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

Les douaniers de la brigade de Narbonne en France ont saisi dans la nuit du 13 mai dernier, sur l’A9 dans l’Aude, 325 kilos de résine de cannabis dissimulés dans un camion frigorifique immatriculé au Maroc. Les deux occupants, d’origine marocaine,...

Maroc : tout montant supérieur à 100 000 DH doit être déclaré aux frontières

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a annoncé que tous les voyageurs détenteurs des billets de banque et des titres au porteur d’un montant supérieur à 100 000 dirhams doivent remplir un formulaire auprès des services douaniers des...

Ryanair lance une nouvelle liaison vers Agadir

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair compte lancer de nombreux vols pour la saison estivale dont un vers la ville d’Agadir au départ de l’aéroport Toulouse-Blagnac.

Tanger : arrestation d’un Français recherché pour tentative de meurtre

Un ressortissant français âgé de 30 ans a été arrêté mardi matin, par les éléments de la police de Tanger. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis en France dans une affaire de tentative d’homicide volontaire lié à un réseau criminel...

Salah Abdeslam lâché par l’un de ses avocats

À quelques jours de l’ouverture du procès français sur l’attentat du 13 novembre à Paris, l’avocat belge Sven Mary “abandonne” son client Salah Abdeslam, 31 ans. La défense du Franco-marocain sera toutefois assurée par les avocats français Olivia Ronen et...

Le Maroc refuse l’aide de l’Espagne pour sauver Rayan

Le Maroc a refusé l’aide des sapeurs-pompiers espagnols pour tenter de sauver Rayan, le garçon de 5 ans tombé mardi dans un puits de 32 mètres de profondeur à Ighrane (Chefchaouen).