Recherche

La mairie d’Orly ne veut pas de boucherie halal

© Copyright : DR

23 janvier 2022 - 12h00 - Monde - Par: S.A

La mairie d’Orly voit d’un mauvais œil l’ouverture d’une nouvelle boucherie halal — dont le gérant refuse de vendre du porc — en lieu et place de la charcuterie Pasquier et menace de lancer une procédure judiciaire, pour non-respect des clauses du bail.

La boucherie située du 42, rue du Commerce, dans le vieil Orly (Val-de-Marne) est dans le viseur de la mairie. Cette dernière lui reproche de n’avoir pas respecté des clauses du bail, qui stipule que la boucherie doit être « un commerce assurant la vente de tous types de viande ». Hamid Mounsi, gérant de cette boucherie refuse de vendre du porc en raison de sa confession musulmane et du risque de perdre « plus que 20 % de chiffre d’affaires » et de fermer « dans l’année », alors que la désormais seule et unique boucherie traditionnelle vendant du porc à Orly est située rue Jean-Racine dans un immeuble qui doit être démoli dans le cadre d’un projet d’urbanisme, rapporte Le Parisien.

À lire : La viande halal ne sera pas interdite en France

Dans une déclaration à CNEWS, il a assuré avoir mis au courant la mairie du « type de marchandise » qui allait être commercialisé, lors d’une réunion tenue avant l’ouverture du commerce. De son côté, la mairie d’Orly présidée par Christine Janodet (DVG) rappelle qu’elle avait « spécifié dans le bail qu’il devrait s’agir d’une boucherie traditionnelle assurant la vente de tous types de viande ». « Nous n’avons rien contre les boucheries halal, mais nous voulons maintenir une offre commerçante diversifiée sur la commune, car Orly compte déjà six boucheries halal », ajoute-t-elle.

À lire : France : bilan mitigé pour les épiceries et boucheries halal

La municipalité veut faire respecter les clauses du bail. D’ores et déjà, elle a envoyé une lettre de mise en demeure à Hamid Mounsi qui devra se mettre en conformité avec les clauses du bail. En cas de refus, la mairie pourrait résilier le bail. « La ville préférerait avoir un magasin fermé et un local vide plutôt qu’une boucherie vendant une belle viande de Rungis et qui répond à la demande des clients locaux ?", questionne le gérant. « Nous voulons permettre aux gens d’Orly de continuer à pouvoir acheter du porc ailleurs qu’à Leclerc », rétorque la mairie, qui se dit par ailleurs prête à « aller jusqu’au contentieux ». « Il y a beaucoup plus de clients musulmans ici. C’est la règle de l’offre et la demande qui régule le commerce, pas une mairie », fait remarquer Hamid.

Mots clés: France , Orly , Halal , Alimentation

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact