Le logement social, marché alléchant pour les promoteurs

28 avril 2011 - 15h00 - Economie - Ecrit par : L.A

Au Maroc, le logement social sauve depuis quelques années déjà la mise aux promoteurs immobiliers. Le marché, qui s’est effondré en 2008 avec la crise économique mondiale, a porté un coup dur aux professionnels du secteur.

Les logements sociaux sont depuis "le créneau" à exploiter pour les promoteurs. Grâce à des conditions très avantageuses accordées par l’État sur la période 2010-2020, les promoteurs, abandonnés par les touristes et investisseurs étrangers, y trouvent un marché de 300.000 logements a construire d’ici à 2015.

Pour inciter à investir dans le logement social, l’État propose une batterie de mesures avantageuses dont l’exonération de taxes et d’impôts pour les promoteurs à partir de 500 logements sociaux réalisés, mais aussi le reversement de 40.000 dirhams, pour un appartement acheté 290.000 dirhams, aux acquéreurs.

Addoha, leader du logement social au Maroc, en a fait son cheval de bataille. Le groupe réalise ainsi 78% de son chiffre d’affaires estimé à 663 millions d’euros grâce à ce type de logements. Autre poids lourd du secteur, Alliances, qui table d’ici à 2012 sur la réalisation de 50% de son chiffre d’affaires grâce au logement social.

Au Maroc, où le déficit en logement était estimé à 840.000 unités fin 2010, le logement social proposé à des surfaces de 50 à 100m², se vend comme des petits pains. Ainsi, selon Alami Lazraq, PDG d’Alliance, la vente de ces appartements peut monter jusqu’à 300 par jour pour son groupe ! Un marché alléchant donc et ce même si la qualité des constructions est discutable et que le risque de ghettoïsation est grand.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Addoha - Villes sans bidonvilles - Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville

Ces articles devraient vous intéresser :

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.