Les policiers espagnols n’arrivent plus à gérer le flux des MRE

5 juillet 2022 - 08h20 - Ecrit par : A.P

Le flux de MRE a augmenté de 50 % au port d’Algésiras pour cette Opération Marhaba 2022. Les gardes civils en charge du contrôle des passagers, estiment que les 5 agents supplémentaires envoyés en renfort sont insuffisants pour gérer un nombre aussi important de Marocains du monde.

Le port d’Algésiras (Cadix) est “débordé” par le flux de MRE et les gardes civils déployés sont nettement insuffisants. Selon Miguel Ángel Moral, le secrétaire provincial de JUCIL, le syndicat des gardes civils, le port compte actuellement près de 130 agents qui sont répartis en équipes pour effectuer le contrôle de quelque 27 000 voyageurs et 6 350 véhicules par jour.

À lire : MRE : la police d’Algésiras pourra-t-elle gérer le flux ?

« Seulement cinq gardes civils supplémentaires » ont été envoyés lundi pour renforcer l’effectif au port d’Algésiras dont le flux a augmenté de 50 % par rapport à 2019, fait savoir Ok Diario. Le syndicat avait prévenu que cette Opération Marhaba, qui intervient après deux années d’annulation, allait enregistrer un trafic important de MRE, et qu’un renforcement de l’effectif avec « au moins 30 agents » était nécessaire et urgent pour assurer le contrôle documentaire, sanitaire et des bagages des MRE.

À lire : Marhaba 2022 : Algésiras prêt pour gérer le flux de MRE

« De nombreux gardes civils qui renforcent ces jours-ci les collègues en poste au port d’Algésiras viennent d’autres services et zones qu’ils délaissent pour satisfaire les besoins sécuritaires de l’Opération Marhaba, ce qui affecte également la sécurité de ces services et zones », explique Miguel Ángel Moral. Et d’ajouter : « Afin de garantir la bonne efficacité des services, il devrait y avoir au moins quatre agents par groupe dans la zone d’attente, alors qu’actuellement ils ne sont que deux agents », dénonce le syndicat.

Tags : Algésiras - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

Opération Marhaba 2022 : la police espagnole a du mal à gérer le flux

Bien avant l’annonce de la reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc depuis Algésiras, le syndicat de police JUPOL a dénoncé le manque de personnel pour faire...

Marhaba 2022 : Algésiras prêt pour gérer le flux de MRE

Algésiras craint un afflux de voyageurs pour l’Opération Marhaba 2022 qui démarre 15 juin, après deux ans d’annulation. L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) et les...

Opération Marhaba : trop « d’improvisations » à Melilla

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) à Melilla, Miguel Marín, a dénoncé « l’improvisation » notée dans le déroulement de l’Opération Marhaba à la frontière de Melilla avec le...

MRE : la police d’Algésiras pourra-t-elle gérer le flux ?

Le syndicat de la police Jupol a exigé que le ministère de l’Intérieur envoie en urgence des agents en « renfort » au commissariat d’Algésiras afin de gérer le flux important de MRE...

Nous vous recommandons

Un Marocain, disparu en mer depuis un mois, activement recherché

L’homme d’affaires marocain résidant à Barcelone, Mamoun Rtal Bennani, et son ami, Emmanuel Rouffio, un réalisateur français de films d’animation, ont disparu il y a un mois alors qu’ils quittaient la France pour les îles Baléares à bord d’un voilier. Leurs...

Chefchaouen : lueur d’espoir pour le sauvetage du petit Rayan

Le petit Rayan 5ans, coincé au fond d’un puits depuis cinq jours dans la région de Chefchaouen serait toujours en vie, et son sauvetage serait imminent.

Imane rencontre ceux qui lui ont sauvé la vie dix-sept ans plus tôt

Imane, une jeune Marocaine qui souffrait de la tétralogie de Fallot, avait été opérée en 2006 dans un hôpital de Valence grâce à l’ONG ADRA. Elle n’avait que deux ans et demi. Aujourd’hui, dix-sept ans plus tard, elle rencontre ceux qui lui ont sauvé la...

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la demander.

Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre, en flagrant délit de corruption. Lors de son arrestation, le député avait en sa possession 400 000...

Crise Maroc-Espagne : Brahim Ghali « regrette profondément »

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, dit regretter « profondément » la crise générée par son entrée en Espagne en avril dernier pour des raisons sanitaires. Il dénonce une « instrumentalisation politique » de la situation par le...

Les ambitions du Maroc pour le transport maritime

Le Maroc a l’ambition de développer des ferries long-courriers devant relier ses ports aux ports européens. Abdelkader Amara a fait savoir que le royaume est prêt à soutenir le secteur privé dans ce...

Maroc : appels au boycott des produits français

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice européenne relative à l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur...

Variant Delta : le relâchement plonge le Maroc dans une crise sanitaire

L’arrivée massive des MRE et la célébration de l’Aid El-Adha plongent le pays à nouveau dans une crise sanitaire. Les Marocains se croyaient libérés, tout affairés à organiser des fêtes de mariage, anniversaires, baptêmes, randonnées, et voilà que ce satané...

Agadir procède aux essais de son téléphérique

Le projet du téléphérique d’Agadir est en bonne voie avec une mise en service pour le mois de juillet. En attendant, les autorités communales procèdent aux essais et aux contrôles d’usage du dispositif.