Les policiers espagnols n’arrivent plus à gérer le flux des MRE

5 juillet 2022 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le flux de MRE a augmenté de 50 % au port d’Algésiras pour cette Opération Marhaba 2022. Les gardes civils en charge du contrôle des passagers, estiment que les 5 agents supplémentaires envoyés en renfort sont insuffisants pour gérer un nombre aussi important de Marocains du monde.

Le port d’Algésiras (Cadix) est “débordé” par le flux de MRE et les gardes civils déployés sont nettement insuffisants. Selon Miguel Ángel Moral, le secrétaire provincial de JUCIL, le syndicat des gardes civils, le port compte actuellement près de 130 agents qui sont répartis en équipes pour effectuer le contrôle de quelque 27 000 voyageurs et 6 350 véhicules par jour.

À lire : MRE : la police d’Algésiras pourra-t-elle gérer le flux ?

« Seulement cinq gardes civils supplémentaires » ont été envoyés lundi pour renforcer l’effectif au port d’Algésiras dont le flux a augmenté de 50 % par rapport à 2019, fait savoir Ok Diario. Le syndicat avait prévenu que cette Opération Marhaba, qui intervient après deux années d’annulation, allait enregistrer un trafic important de MRE, et qu’un renforcement de l’effectif avec « au moins 30 agents » était nécessaire et urgent pour assurer le contrôle documentaire, sanitaire et des bagages des MRE.

À lire : Marhaba 2022 : Algésiras prêt pour gérer le flux de MRE

« De nombreux gardes civils qui renforcent ces jours-ci les collègues en poste au port d’Algésiras viennent d’autres services et zones qu’ils délaissent pour satisfaire les besoins sécuritaires de l’Opération Marhaba, ce qui affecte également la sécurité de ces services et zones », explique Miguel Ángel Moral. Et d’ajouter : « Afin de garantir la bonne efficacité des services, il devrait y avoir au moins quatre agents par groupe dans la zone d’attente, alors qu’actuellement ils ne sont que deux agents », dénonce le syndicat.

Sujets associés : Algésiras - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Opération Marhaba : trop « d’improvisations » à Melilla

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) à Melilla, Miguel Marín, a dénoncé « l’improvisation » notée dans le déroulement de l’Opération Marhaba à la frontière de Melilla...

Opération Marhaba : un dispositif spécial mis en place à Sebta

Face au nombre élevé de passagers se rendant au Maroc pour l’Aïd Al-Adha, la commission provinciale de l’opération Marhaba de Sebta a décidé de mettre en place un dispositif...

Marhaba 2022 : perturbations et protestations des MRE à Algésiras

Alors que la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place un dispositif humanitaire unique pour accueillir les Marocains Résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Algésiras : bagarre entre un MRE et un employé du port

Une dispute a éclaté entre un employé du port d’Algésiras et un Marocain résidant à l’étranger (MRE) participant à l’Opération Marhaba. Le premier a empêché le second d’accéder...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.